Compte bancaire à Dubai : tout sur son fonctionnement

Dans un contexte de globalisation si intense, il est, de nos jours, complexe de ne pas envisager une stratégie internationale. En ce sens, de nombreux entrepreneurs s’interrogent sur la possibilité d’ouvrir une entreprise, et donc un compte bancaire, à Dubai. Voici quelques éléments de réponse.

Les données-clés relatives à cette opération

Depuis quelques mois, il est dorénavant indispensable que l’un des associés soit présent lors de l’ouverture du compte bancaire à Dubai. Cette présence physique est une étape-clé et des experts locaux peuvent vous accompagner pour éviter toutes les potentielles déconvenues (administratives notamment). 

À ce jour, les banques les plus sérieuses sont notamment Mashreq Bank et Noor Bank. Selon les cas, il est possible de réaliser un emprunt, mais il est également nécessaire de prouver le bien-fondé de son activité (business plan, contrats signés, etc…). À ce titre, les banques demandent de garanties allant de la possession d’un bien immobilier à Dubai au dépôt de fonds.

Encaissements et retraits des fonds

Comme tout compte bancaire « classique », vous disposerez d’un code SWIFT et d’un IBAN afin de recevoir les paiements de vos clients et autres fournisseurs. Bon à savoir : même les chèques peuvent être encaissés, mais des frais s’appliquent.

Concernant les retraits, le virement international est bien entendu possible, tout comme le retrait par carte bancaire. Dans un premier temps, vous disposerez d’une carte de retrait, mais celle-ci pourra être « upgradée » par la suite. 

Sachez que vous disposerez d’un compte bancaire offshore en AED, à savoir la monnaie locale utilisée à Dubai, et, un compte en devises étrangères (dollar américain, livre sterling, Euro,…). Veillez toutefois à laisser vos fonds à Dubai où le secret bancaire est total…

Tout a été pensé pour permettre aux entrepreneurs du monde entier de s’installer à Dubai : position centrale dans le monde (de nombreux vols quotidiens vers les plus grandes métropoles), absence d’impôt et possibilité d’obtenir facilement un visa de résident.