Coupe du monde 2018 : on connaît les premiers qualifiés

La coupe du monde 2018 est prévue pour se dérouler en Russie du 14 juin au 15 juillet 2018. Elle est la 21ème édition de coupe du monde organisée par la Fédération internationale de football association (FIFA). Au total, 32 équipes se disputeront cette coupe. Les différentes éliminatoires ont permis de connaitre les équipes qualifiées de l’Europe, l’Asie, l’Afrique, l’Amérique du Nord, l’Amérique centrale et l’Amérique du Sud, ainsi que les Caraïbes.

Suite à la session des matchs internationaux du mois d’octobre, 23 équipes se sont d’ores et déjà assuré une place pour la Russie l’année prochaine. Pour les 9 autres équipes qui devront compléter la liste, trois viendront de l’Afrique qui n’a pas encore rendu son verdict des éliminatoires et les six autres seront les équipes victorieuses des différents barrages qui se joueront du 6 au 14 novembre 2017. Quelles sont donc ces équipes déjà qualifiées ? Voici le point.

Pays hôte de la Coupe du Monde 2018

L’équipe de la Russie est la première sélection nationale qualifiée d’office pour la coupe du monde 2018 en tant que pays organisateur.

Europe

L’Union des associations européennes de football (UEFA) est l’organisation qui gère les éliminatoires de la zone Europe pour la coupe du monde 2018. Au total, 54 équipes doivent s’affronter pour dégager les équipes qualificatives. Ces 54 pays étant répartis dans 9 groupes différents de 6 équipes chacun, le premier de chaque groupe est qualifié pour aller disputer la coupe du monde 2018.

Du groupe A, la France sort vainqueur avec 23 points suivie de la Suède. Dans le groupe B, le Portugal arrache la première place en se démarquant de la Suisse par une supériorité en différences de buts. Cette dernière vient donc en deuxième position du groupe B. L’Allemagne s’érige en première place dans le groupe C. Elle est suive de l’Irlande du Nord qui occupe la deuxième place. La Serbie et l’Irlande se suivent respectivement en tant que première et deuxième du groupe D. Du groupe E, la Pologne ressort première. Elle est suivie du Danemark. La première place du groupe F est briguée par l’Angleterre qui se fait suivre par la Slovaquie.

Quant au groupe G, l’Espagne est en tête. Elle se fait seconder par l’Italie qui occupe la deuxième place. La Belgique et la Grèce briguent respectivement les premières et deuxièmes places du groupe H. Enfin, l’Islande sort première du groupe I en se faisant suivre par la Croatie, deuxième.

Outre les premiers de chaque groupe déjà qualifiés, les deuxièmes devront s’affronter lors des matchs de barrages. Toutefois, des neufs deuxièmes, la Slovaquie est éliminée en tant que le moins performant. Il en reste donc huit dont quatre se verront offrir une place parmi les qualifiées suite au deuxième tour.

L’Océanie

La zone Océanie regroupe 11 sélections qui se sont confrontées pour arriver à s’offrir une place à la coupe du monde édition 2018. Suite aux trois tours des éliminatoires, la nouvelle Zélande et le Salomon ont dû s’affronter à la finale de la coupe d’Océanie. La Nouvelle-Zélande s’en est sortie vainqueur. Toutefois pour signer leur qualification à la coupe du monde 2018 après la dernière en 2010, les Néo-Zélandais doivent avoir le dessus sur le cinquième de la Zone Amérique du Sud.

Amérique du Sud

La confédération du football (CONMEBOL) a organisé dans la Zone sud-américaine les éliminatoires pour la Coupe du monde 2018. Au total 10 sélections nationales compètent pour quatre ou cinq qualifications suivant le cas. Le tour unique des qualifications dans cette zone a conduit à la sélection de quatre équipes d’office qualifiées pour la coupe du monde à venir. Ce sont le Brésil, l’Uruguay, l’Argentine et la Colombie.

Le Pérou, 5ème sur la liste de qualification devra affronter en barrage intercontinental, la Nouvelle-Zélande, vainqueur de la zone Océanie les 6 et 14 novembre 2017. L’équipe qui sortira victorieuse de cet affrontement se verra attribuer une place parmi les disputants de la coupe du monde 2018.

Amérique du Nord, Amérique centrale et Caraïbe

La zone « CONCACAF » est celle qui regroupe l’Amérique du Nord, l’Amérique centrale et les Caraïbes. Au total, pour cette région, trente-cinq sélections nationales concourent pour trois ou quatre places selon les résultats. En effet, cinq tours sont prévus pour pouvoir dégager les équipes qui participeront à la coupe du monde. L’affrontement des équipes suivant des tours est fonction de leur classement FIFA. Les moins performants (14 au total) s’affrontent au premier tour. Les vainqueurs rejoignent les treize sélections les mieux classées que les 14 derniers sus évoqués.

Désormais, les 20 équipes ainsi constituées s’affronteront lors du deuxième tour et ainsi de suite. Suite aux quatre premiers tours de matchs éliminatoires, six équipes ont tiré leur épingle du jeu. Les rencontres du cinquième tour ont donc permis à trois équipes de valider leur billet pour la coupe du monde : Le Mexique ; le Costa Rica et le Panama.

Le Honduras, quatrième de la liste devra affronter en barrage intercontinental, l’Australie, le 5ème de la Zone Asie.

Zone Asie

La sélection des équipes asiatiques qui participeront à la coupe du monde édition 2018 se fait de la même manière que dans la zone CONCACAF. Elle est organisée par l’AFC et regroupe au total 46 équipes concurrentes. Suite aux trois premiers tours, quatre équipes se sont qualifiées pour aller disputer la coupe du monde 2018. Il s’agit de l’Iran, de la Corée du Sud, du Japon et de l’Arabie Saoudite.

Zone Afrique

54 pays africains concourent pour arracher leur qualification à la coupe du monde 2018. Les éliminatoires organisées par la Confédération africaine du football (CAF) ont permis lors du troisième tour à l’Égypte premier du groupe E et au Nigéria premier du groupe B, d’arracher leur billet pour la Russie en 2018. Une dernière journée de qualification prévue du 10 au 14 novembre 2017 permettra de mettre un nom sur les trois autres équipes devant compléter la liste des qualifiées d’Afrique pour la coupe du monde 2018. Ces derniers seront les premiers des groupes A, C et D.