SpaceX : révolution technologique ou idée folle ?

S’agit-il d’une révolution dans l’industrie de la technologie et la recherche scientifique ? Sans nul doute. C’est en effet la première fois dans l’histoire de l’industrie spatiale qu’un lanceur déjà utilisé a réussi à lancer un satellite dans l’espace, et ce avec succès.

SpaceX est une firme de services de lancement américaine. Elle est dirigée par le milliardaire Elon Musk, à l’origine de cet exploit. Elle est par ailleurs parvenue à récupérer une nouvelle fois le premier étage du satellite. Cela lui permet ainsi d’offrir ainsi une éventuelle possibilité pour une troisième utilisation.

Vol commercial de SpaceX : existera t il une assurance voyage ?

Pari tenu

Il s’agit d’un pari que le fondateur de SpaceX avait lancé il y a quelque temps. Aujourd’hui, ce dernier semble être réussi. Le dernier satellite construit par l’opérateur de satellites luxembourgeois SES – SES-10 a pu être mis en orbite par un lanceur déjà utilisé. Le lanceur connu sous le nom de Falcon 9 de SpaceX a également pu récupérer le 1er étage de la fusée.

Cette double réussite s’avère être une première dans l’histoire de l’industrie spatiale. Elle permettra sans doute au milliardaire Elon Musk de franchir une nouvelle étape dans son ambition de lier la Terre et Mars. Cela se ferait dans l’optique d’organiser un voyage commercial entre ces deux planètes. Il est à noter que la possibilité de la réutilisation de ce lanceur permet de réduire de façon exponentielle les coûts des lancements. Dans l’hypothèse d’un tel voyage, l’on peut se poser la question de savoir si une compagnie acceptera de créer une assurance voyage pour les voyageurs.

Un jour incroyable pour l’industrie spatiale

En tous cas, le patron de Space X Elon Musk s’était félicité de cet exploit. Au cours d’une intervention qu’il avait diffusée sur internet, il a indiqué entre autres : « C’est un jour incroyable pour l’espace et l’industrie spatiale. On peut faire voler et revoler le premier étage d’un lanceur, qui est la partie la plus chère, et cela finira par aboutir à une énorme révolution du vol spatial. Ce sera au bout du compte une énorme révolution pour les voyages dans l’espace. Il a fallu 15 ans pour en arriver là ».

En guise de rappel, le Falcon 9 avait effectué son premier vol en mois d’avril 2016. Ce vol était effectué dans le cadre d’une mission d’approvisionnement de l’ISS (Station Spatiale Internationale) pour la Nasa. À l’époque, le premier étage mesurait 41 mètres de hauteur. Il a pu atterrir sur une plateforme flottante dans l’Océan Atlantique après 10 minutes de décollage. Un atterrissage en douceur grâce à ses moteurs en rétrofusée. Ces derniers ont pu freiner et guider la descente rapide de l’appareil dans l’atmosphère.

L’un des avantages que l’on peut tirer de cet exploit est au niveau du prix. La directrice de SpaceX Gwynne Shotwell, a réalisé des calculs précis. Selon elle, le recyclage des lanceurs pourra à terme réduire de 30 % le prix des missions spatiales. À titre d’information, la mise en orbite d’un Falcon 9 non réutilisable coûte environ 57,8 millions d’euros. C’est sans doute l’une des raisons qui ont poussé SpaceX à investiguer sur la récupération des lanceurs. En tout, la firme a effectué 13 tentatives dont seules 8 ont réussies.