Quelle différence entre un Mi-temps et un temps partiel ?

15

Comme tout autre continent, l’Europe compte un grand nombre de personnes à la recherche d’emploi. La demande se fait parfois plus forte que l’offre. Dans ces conditions, il est difficile de garantir un emploi à temps plein à tous les demandeurs. De ce fait, on remarque des employés qui effectuent un travail à temps partiel tandis que d’autres le font à mi-temps. Cependant, ces deux termes portent souvent à confusion et beaucoup éprouvent de la difficulté à les distinguer. Quelle différence existe-t-il alors entre un mi-temps et un temps partiel ? Éléments de réponse.

Que savoir d’un travail à temps partiel ?

La durée règlementaire de travail par semaine est de 35 heures. Lorsqu’un employé exécute toutes ces heures, on dit qu’il travaille à temps plein. Mais, au cas où la durée de travail serait inférieure à celle du travail à temps plein, on parlera de travail à temps partiel.

A lire en complément : Comment calculer la somme que l’on peut emprunter ?

Quelles sont les critères du temps partiel ?

Plusieurs critères permettent de définir un temps partiel ou un travail à temps partiel.

La durée hebdomadaire

Comme mentionné plus haut, il faudrait que la durée de ce temps soit inférieure à la durée légale. Cependant, le terme temps-partiel conviendra également lorsque la durée exécutée est moins que celle fixée pour l’entreprise ou la branche.

A lire également : Un avenir préparé, c'est toujours plus serein !

La durée mensuelle

La durée du temps partiel doit être aussi inférieure à la durée légale mensuelle qui est de 151,67 heures/mois. Lorsque la durée du travail fixée pour l’entreprise ou la branche est supérieure à celle effectuée, on peut aussi parler de temps partiel.

La durée annuelle

Le dernier critère pour définir un temps partiel est la durée de travail effectuée par an. Lorsque cette durée est inférieure à 1 607 heures, il s’agira alors d’un travail à temps partiel.

Quelle est la durée du temps partiel ?

Le temps partiel se détermine aussi à partir de sa marge maximale et minimale ou de sa durée maximale et minimale.

La durée minimale du temps partiel

La durée minimale du travail à temps partiel est de 24 heures par semaine. L’employé ne peut donc travailler moins que cette marge. Cependant, il a la possibilité de formuler à l’endroit de son employeur une demande de travailler moins que 24 heures. Par ailleurs, certaines conditions excluent l’application de cette durée minimale. C’est le cas par exemple des missions d’intérim de moins de 7 jours, des CDD, ou des missions d’intérim conclus.

La durée maximale du temps partiel

La durée maximale du temps partiel se calcule à partir des critères qui déterminent le travail à temps partiel. Cela étant, cette durée ne doit pas être supérieure aux 35 heures/par semaine, aux 151,67 heures/mois et aux 1607 heures/an. Par conséquent, la durée maxi du temps partiel doit donc être en deçà de ces limites.

Que savoir d’un travail à mi-temps ?

Un mi-temps correspond à la moitié d’un temps règlementaire. Alors, un travail à mi-temps s’effectue durant 50% du temps normal, c’est-à-dire la durée de temps légale. Pour 35 heures/semaine, un travail à mi-temps sera effectué durant 17h30. Si la durée minimum du temps partiel est de 24h, il est alors impossible de faire un mi-temps lorsqu’on travaille à temps partiel. La rémunération d’un salarié à mi-temps se calcule au prorata de la durée de travail effectuée. Ce procédé est aussi adopté avec les salariés à temps partiel. Et il faut préciser que le taux horaire de ces deux salariés équivaut à celui d’un autre travailleur ayant le même poste à temps plein.

Quelle différence entre les deux ?

La différence qui s’observe entre un mi-temps et un temps partiel est le temps. En effet, le premier représente la moitié du temps normale à effectuer. Par exemple, pour un match de football ayant un temps règlementaire de 90min, le mi-temps sera rigoureusement de 45 min. En revanche, le temps partiel peut aller au-delà d’un mi-temps. Généralement, une limite minimale et maximale est fixée pour réguler son fonctionnement dans la fonction publique.

Pour résumer, le mi-temps et le temps partiel se différencient à plusieurs égards. Même si l’employeur fixe des horaires à temps partiel, le salarié a la possibilité d’en faire la demande. Quoi qu’il en soit, il faut reconnaître que le mi-temps est une forme du temps partiel.