Comment choisir son télescope 

38

Beaucoup de gens s’intéressent à l’astronomie, mais ne savent pas comment s’y prendre pour débuter dans ce domaine. Si c’est votre cas, la première étape serait de vous procurer le matériel nécessaire. Il s’agit principalement du télescope, l’instrument par excellence pour observer les étoiles. Ainsi, pour des images plus nettes, il est conseillé de choisir un appareil de bonne qualité. Or le marché propose en option de nombreux modèles de télescopes. Alors, pour bien faire votre choix, vous devez prendre certains critères en compte. Découvrez les points les plus importants dans cet article.

Prêter une grande attention à l’ouverture du télescope

Le télescope est un appareil qui permet d’observer le ciel pendant la nuit. Il adopte ainsi une forme tubulaire, un peu comme un tube cylindrique. Il contient une ouverture sur le côté qu’on pointe vers le ciel pour contempler les étoiles. Si vous regardez au travers de cette ouverture, vous apercevrez un miroir tout au fond. Celui-ci doit collecter un maximum de lumière pour vous permettre de voir les étoiles avec le plus de clarté. Lors du choix du télescope, prêtez donc une attention particulière à ce détail et non à son zoom.

A découvrir également : Quels écouteurs choisir ?

Par ailleurs, ce critère est déterminé par le diamètre du tube et la surface de son miroir. Plus celui-ci collecte de lumière, plus il sera capable de recevoir celle émise par les étoiles et autres objets célestes. Vous obtiendrez alors des images plus nettes. S’il s’agit d’une lunette astronomique, prêtez attention au diamètre de la lentille.

Quel type de télescope choisir ?

Il existe principalement deux types de télescopes : les lunettes astronomiques et les télescopes. Ils recueillent tous deux la lumière émise par les étoiles. Alors, qu’est-ce qui peut différencier ces deux instruments ?

A lire également : Comment lancer sa propre chaîne YouTube ?

Les réfracteurs ou lunettes astronomiques

Les réfracteurs contiennent un assemblage de lentilles de verre. Ces dernières constituent un système optique homogène qui réfracte la lumière du ciel. Les lentilles focalisent celle-ci vers un foyer qui la renvoie à l’œil sous forme d’une image. Puis, cette dernière est agrandie par un oculaire (une sorte de loupe).

Par ailleurs, les réfracteurs sont légers et donc très faciles à transporter. Ils sont toutefois peu sensibles aux instabilités atmosphériques. Ils sont alors plus appropriés pour les novices. De plus, ils nécessitent très peu d’entretien. Ils sont également polyvalents et permettent l’observation d’objets terrestres.

Les réflecteurs ou télescopes

Les réflecteurs proposent un montage différent. Celui-ci utilise, en fait, un miroir primaire qui sert à réfléchir la lumière émise par les étoiles. Ces dernières deviennent plus grosses à l’aide d’un oculaire, comme pour les réfracteurs. Il s’agit de la forme la plus répandue de télescopes, elle dispose généralement d’un grand diamètre d’ouverture.

Les réflecteurs sont très pratiques grâce à leur oculaire se trouvant sur la partie supérieure du tube. Ils sont donc parfaits pour observer les objets du ciel profond (planètes, comètes, astéroïdes, autres nébuleuses lointaines…). Toutefois, ils sont plus encombrants que les réfracteurs. Or sachez que vous pouvez désormais opter pour un télescope connecté, plus facile à transporter. Il est aussi plus simple à utiliser grâce à son système de pilotage (via une application mobile). L’appareil offre également plus de précision.

Quel diamètre d’ouverture choisir pour son télescope ?

Pour obtenir des images plus claires du système solaire, choisissez bien le diamètre d’ouverture de l’appareil. Le principe est simple : plus celle-ci est grande, plus les détails seront clairs. Faites toutefois attention au poids et aux dimensions de l’instrument. En effet, ce dernier peut être très imposant s’il propose une grande ouverture. En tout cas, référez-vous aux informations suivantes :

  • Une lunette astronomique de 60 à 70 mm d’ouverture vous permettra de voir les cratères de la lune. Elle est facile à transporter et à manipuler.
  • Si vous souhaitez voir les astres plus en détail, optez pour un réflecteur de 114 mm. Celui-ci propose une meilleure distinction des planètes plus lointaines.
  • Pour une netteté parfaite, choisissez un réflecteur de 200 mm. Il donne des images très précises des nébuleuses lointaines.