Les différents types d’e-liquides pour cigarette électronique

926
Les différents types d'e-liquides pour cigarette électronique

L’e-liquide sert de combustible aux e-cigarettes. Il comprend du propylène glycol, de la glycérine végétale et des arômes alimentaires, avec des fois de l’eau et de l’alcool. L’e-liquide est chauffé par un dispositif de chauffage (résistance) à une température comprise entre 50 et 70 °C afin de s’évaporer. Le choix de ce composant est donc très important, surtout qu’il est décliné en différents types…

Les e-liquides nicotiniques traditionnels

La nicotine est toujours issue des feuilles de tabac. Sa déclinaison présente dans les e-liquides actuels est appelée nicotine base. Comme vous pouvez le voir ici, ce nom est justifié par son PH basique, qui s’obtient après sa purification. Contrairement à la nicotine naturelle, le temps d’activation de la nicotine de base est assez long.

Lire également : Comment bénéficier des 15 € de mutuelle ?

Les e-liquides aux sels de nicotine

Les sels de nicotine constituent une forme presque naturelle de la nicotine et sont issus de l’acidification de la nicotine-base. Par conséquent, le résultat est une sensation plus rapide et plus agréable lors du vapotage. Les sels de nicotine procurent un effet immédiat de tabac et un hit modéré en dépit de leur forte teneur en nicotine. Les e-liquides à base de sels de nicotine sont donc parfaits pour les vapoteurs novices.

Les e-liquides au végétol

Les e-liquides au végétol ont une composition assez spécifique car ici, c’est plutôt la base du liquide qui présente des propriétés intéressantes. Dans ces e-liquides, le végétol vient en remplacement de la propylène glycol. En plus d’être naturel et d’avoir un faible impact sur l’environnement, il assure également une meilleure diffusion de la nicotine.

A lire en complément : Quels sont les vertus du frommage ?

Par conséquent, celle-ci a une biodisponibilité plus importante et est mieux absorbée par l’organisme. Contrairement aux sels de nicotine, le hit du végétol demeure prononcé, mais moins irritant que les eliquides au propylène glycol.

Les différents types d'e-liquides pour cigarette électronique

Le parfum du e-liquide

Les saveurs ainsi que les goûts diffèrent d’un utilisateur à l’autre. Les arômes d’e-liquide appréciés par les uns ne le sont pas forcément chez les autres. Il n’y a pas de règle en la matière et vous pouvez suivre vos préférences ainsi que vos envies, selon les moments de la journée.

Les fabricants proposent d’innombrables arômes pour le plus grand bonheur des consommateurs : menthe, tabac, fraise, pêche, bonbon, etc.

La plupart des débutants recherchent d’abord un arôme aussi proche du tabac que possible. Certaines e-liquides reprennent les caractéristiques de cigarettes connues, mais ne peuvent pas imiter la saveur de la combustion.  Une fois que vos papilles retrouvent leur fonctionnalité, vos préférences se tourneront certainement vers les saveurs exotiques, gourmandes, épicées…

La concentration de nicotine

Pour les utilisateurs présentant une grande dépendance à la nicotine (plus de 30 cigarettes au quotidien), il est recommandé de choisir des e-liquides avec une teneur en nicotine de 16-18 mg/ml et une e-cigarette dont le voltage est variable pour ajuster le volume de vapeur et la sensation en gorge.

Pour les personnes ayant une dépendance modérée (15-25 cigarettes au quotidien), un e-liquide avec une teneur en nicotine de 11-12 mg/ml fera l’affaire. Les consommateurs ayant une faible dépendance à la nicotine (5-15 cigarettes au quotidien) peuvent se tourner vers un e-liquide de 6 mg.

Enfin, ceux qui ne sont pas dépendants à la nicotine (moins de 5 cigarettes au quotidien), doivent miser sur un e-liquide sans nicotine, et un e-liquide secours contenant 6 mg de nicotine. L’absence de nicotine favorise la réduction du hit. Il est donc conseillé de choisir des arômes forts tels que la menthe glaciale par exemple.