Un distributeur automatique dans votre entreprise

Quelques recommandations avant d’investir dans un distributeur automatique

Un automate a vocation à répondre aux besoins des usagers : se rafraîchir, se rebooster avec un café, se restaurer ou juste prendre un en-cas. Il est essentiel d’analyser les envies des consommateurs pour faire son choix parmi les différents modèles et les produits distribués, mais aussi de considérer la taille de la structure, ainsi que le nombre de salariés.

Une fois le type d’appareil choisi, il faut savoir auprès de qui s’adresser. Il est conseillé de faire appel à un fournisseur installé dans sa région afin de faciliter l’approvisionnement et son entretien. Il est préférable d’établir plusieurs devis pour négocier avec un fournisseur proche de son entreprise et qui propose une offre adaptée à ses besoins et son budget.

distributeur automatique

Les différents types d’automates

Le marché de la distribution automatique a su développer son offre de produits alimentaires et de boissons pour répondre à tous les besoins des différents consommateurs. Il est désormais possible d’investir dans ces automates :

Les classiques :

  • fontaines à eau
  • distributeurs de boissons chaudes (cafés, thés, chocolats et soupes)
  • distributeurs automatiques de snacks et confiseries
  • distributeurs automatiques de boissons fraiches
  • machines mixtes (boissons et snacks)

Les solutions de restauration, des appareils délivrant :

  • des pizzas et paninis
  • des sandwiches (baguettes ou triangles)
  • des plats cuisinés
  • des salades de crudités

Des automates toujours plus innovants :

  • les distributeurs automatiques de produits fermiers (fruits, légumes, œufs, etc.)
  • les machines proposant des produits pharmaceutiques
  • la machine à pain (baguettes, pains et viennoiseries)

Quel mode de gestion choisir pour son distributeur automatique ?

Le futur acquéreur s’intéresse évidemment à la question financière. Quel est son budget, faut-il louer ou acheter l’appareil, qui finance son entretien ?

Il existe deux possibilités pour gérer son distributeur : le dépôt gratuit ou l’auto gestion. Dans le 1er cas, le fournisseur gère entièrement l’appareil (choix des produits, approvisionnement, maintenance). L’entreprise ne paie aucun frais mais ne perçoit pas les recettes. Ce mode de gestion est plutôt conseillé pour les entreprises de plus de 30 salariés ou recevant beaucoup de visiteurs.

En auto gestion, l’entreprise achète la machine et garde la totalité des bénéfices. Elle prend en charge le choix des produits, leur prix et l’approvisionnement. La maintenance doit en revanche être réalisée par des professionnels qui ont les compétences pour respecter les règles d’hygiène très strictes des automates.