Comment lutter contre la fatigue ?

357

La fatigue est un état naturel dès lors qu’il est de courte durée. Quand il se prolonge, il peut être symptomatique d’autres pathologies, mais également de certaines activités de tous les jours. À quoi est due la fatigue chronique ? Comment lutter contre cet état de fatigue ?

Qu’est-ce que la fatigue chronique ?

La fatigue est un état physiologique normal que tout un chacun connaît; Tous les jours, elle nous contraint à dormir. Cela permet à notre organisme de récupérer et d’être en forme le lendemain.

A voir aussi : La décision de la CPME pour diminuer les arrêts maladie

De la même manière, un surcroît temporaire de travail ou d’activité physique peut entraîner une augmentation de la sensation d’être fatigué. Mais comme très justement souligné par ce portail d’actus, cela n’a rien d’alarmant tant que cela reste une situation temporaire. Quand cette fatigue perdure, c’est le signal d’un problème.

Quand la fatigue est un motif de consultation médicale ?

La fatigue ou asthénie peu de veut dire un motif de consultation médicale dès lors qu’elle :

A voir aussi : Tout savoir sur les infusions de CBD !

  • s’installe dans la durée. Bien évidemment, on ne parle pas en jours, mais en semaines ;
  • survient de manière soudaine ;
  • ne semble pas lié à un manque de sommeil ou un rythme de vie modifié. Exemple : travailler de nuit et non plus de jour.

Dès lors, il convient de se rapprocher de son médecin traitant pour qu’il formule un premier diagnostic. Si besoin, il peut demander des examens complémentaires.

A quoi est due une fatigue qui perdure ?

Vous êtes fatigué depuis plusieurs semaines ? L’origine de cet état peut être très diverse. Il peut être le signe d’un changement de rythme ou d’un problème de santé. Parmi les causes possibles, on trouve notamment :

  • une modification des conditions de vie quotidienne : cela peut être lié au manque de sommeil, au manque d’activité physique (sédentarité), à des carences alimentaires, à la consommation d’alcool, au tabagisme, etc ;
  • des troubles du sommeil : de nombreux troubles du sommeil se traduisent par une fatigue accrue pendant la journée. Parmi les troubles qui peuvent vous affecter, il y a l’apnée du sommeil, des insomnies, le stress ou encore le somnambulisme ;
  • des troubles psychologiques comme la dépression ou l’angoisse ;
  • certaines maladies comme la sclérose en plaques, certaines formes de cancer, les troubles cardiaque, certaines pathologies inflammatoires, les troubles de la thyroïde, et ;
  • l’âge : en vieillissant, il est fréquent que le sommeil soit perturbé, de moins bonne qualité ou raccourci ;

Quelles sont les conséquences d’une fatigue qui dure ?

Après quelques jours, une fatigue qui s’installe dans la durée impacte de manière plus ou moins importante la qualité de vie. Au-delà d’une semaine, elle peut avoir des conséquences bien plus gênantes, au rang desquelles :

  • la précision de certains gestes peut-être diminuée. Cela peut même conduire jusqu’à l’impossibilité de réaliser certains gestes ;
  • l’augmentation du risque de chute ;
  • l’accroissement de la fatigue mentale qui altère la capacité à mémoriser, à se concentrer ou à réfléchir. Dans les cas les plus sévères, cela peut conduire à une altération de la perception de l’environnement ;
  • une augmentation du risque d’accident de la circulation. En effet, la fatigue réduit considérablement les réflexes du conducteur et sa capacité à analyser les situations potentiellement accidentogènes. Le risque de somnolence est plus important. En France, la Sécurité Routière a largement communiqué sur la dangerosité de prendre le volant en étant en état de fatigue ;
  • la transformation de cet état de fatigue en un épuisement général ;
  • un affaiblissement du système immunitaire. De nombreuses études ont mis en avant le fait que les patients présentant une importante fatigue sont plus enclin à contracter des maladies ou à développer des maladies auto immunes.

Que faire contre la fatigue ?

La première chose est d’écouter son corps et de se mettre au lit quand le besoin s’en fait ressentir. Il faut également renouer avec une meilleure hygiène de vie, tant au niveau alimentaire que de l’activité physique.Certains compléments alimentaires comme la vitamine C ou le magnésium peuvent vous aider.