La clim réversible souffle le chaud et le froid dans nos maisons

276

En temps de crise, nous sommes tous soucieux de réaliser des économies sur notre consommation d’énergie. Alors, comment faire pour se chauffer en hiver et se rafraîchir en été sans trop avoir à dépenser ? L’une des solutions à ce problème consiste à installer un climatiseur réversible dans sa maison.

Qu’est-ce qu’un climatiseur réversible ?

Bien connus de tous, les climatiseurs sont des équipements capables de produire de l’air frais. Très appréciés en période de canicule, ils permettent de faire descendre la température d’une pièce de plusieurs degrés. Mais ceux que l’on connaît moins, en revanche, ce sont les climatiseurs réversibles. Comme leur nom l’indique, ces appareils peuvent générer aussi bien de l’air froid que de l’air chaud. A l’instar des toitures intelligentes, ils se révèlent être sources d’économies et peuvent, par ailleurs, remplacer sans peine un chauffage traditionnel.

Fonctionnement des pompes à chaleur air-air

Souvent appelé « pompe à chaleur air-air », le climatiseur réversible se compose de deux unités. Un peu à la manière d’un climatiseur split, puisqu’il fonctionne en été de la même façon. L’air chaud présent à l’intérieur de l’habitation est aspiré, avant d’être rejeté à l’extérieur. L’air frais est ensuite expiré dans la pièce, grâce au fluide frigorigène contenu dans l’unité de climatisation. En hiver, le fonctionnement s’inverse : le bloc présent à l’extérieur se charge de chauffer l’air ambiant, avant de le diffuser au travers du système de ventilation interne.

Davantage de confort et d’économies d’énergie

L’utilisation de ce type de climatiseur procure de nombreux avantages. Tout d’abord, il ne requiert qu’une seule installation pour la production d’air froid et d’air chaud. D’où un gain de place, mais aussi d’argent sur les frais de mise en service et de maintenance. Ensuite, la clim réversible offre à ses utilisateurs un contrôle de la température au dixième de degré près. Enfin, elle permet de réaliser des économies d’énergie proches de celles d’une pompe à chaleur classique. Ses performances énergétiques se mesurent en été avec le SEER (coefficient d’efficacité frigorifique énergétique) et en hiver avec le SCOP (coefficient de performance saisonnier).