Comment protéger efficacement sa maison ?

22

Actuellement, outre l’installation de serrures de qualité qui permettent de retarder toute tentative de cambriolage dans votre maison, vous pouvez recourir à d’autres moyens tout aussi efficaces. On peut citer l’alarme, une technologie qui n’a cessé de se développer au fil du temps.

Les moyens de protéger efficacement son habitation

L’alarme est en effet l’un des dispositifs les plus performants avec lesquels renforcer la sécurité de sa maison, surtout lorsqu’on s’absente ou que l’on part en vacances. À l’instar de ce que proposent les professionnels dans le domaine tel que La clé Lyonnaise, elle peut se décliner filaire ou sans-fil, ou encore connectée. Certaines sont ainsi reliées à un centre de surveillance ou à votre smartphone, informant à la seconde près de la présence de quelqu’un qui tente de s’introduire chez vous. Existant en différents modèles, elle s’adapte à tous les budgets. Chaque foyer peut ainsi en disposer selon ses besoins, l’alarme qui déclenche une sirène pour faire fuir les cambrioleurs étant l’une des plus plébiscitées. Ceux qui sont adeptes d’objets connectés préfèrent en outre recourir aux systèmes de vidéo surveillance qui leur signalent la présence d’un intrus dans les environs.

Installer des caméras de surveillance

En installant des caméras de surveillance aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de votre maison, vous renforcez aussi sa sécurité. Rien que la présence des caméras a en effet la faculté de décourager les cambrioleurs dans leur mauvaise intention. Aussi, même si vous ne disposez pas du budget vous permettant d’en acquérir une fonctionnelle, vous pouvez toujours essayer les caméras factices qui feront croire aux voleurs que votre habitation est protégée. Ils ne prendront pas ainsi le risque de s’y introduire, de peur d’être pris sur le fait. Cependant, des caméras connectées pouvant être reliées à la box internet de votre maison sont disponibles dès 50 euros. Elles vous alertent via votre Smartphone de toute tentative d’intrusion dans votre maison, ce qui vous permet de réagir rapidement en appelant les forces de l’ordre à votre rescousse.

Installer des éclairages extérieurs

En équipant d’éclairages extérieurs munis de détecteurs de présence l’extérieur de votre maison, vous arrivez aussi à dissuader, et ce à moindre coût, les cambrioleurs de pénétrer dans votre maison. Lorsque quelqu’un tente en effet de s’y introduire et passe à proximité d’eux, ils s’allument automatiquement. Si votre espace extérieur dispose déjà d’un système électrique, ces éclairages sont faciles à installer. Sinon, ils peuvent aussi fonctionner avec une batterie ou à l’énergie solaire. Quoi qu’il en soit, leur présence suffit à décourager les cambrioleurs de s’introduire dans votre maison.

Le générateur de fumée est un autre dispositif complémentaire que vous pouvez ajouter à vos éclairages extérieurs, mais que vous pouvez aussi utiliser à l’intérieur de votre maison. En moins d’une minute, il génère un banc de brouillard suffisamment épais pour empêcher les malfrats de se déplacer ou de se repérer sur les lieux. Il s’avère ainsi très utile en cas de braquage ou d’attaque à main armée, vous donnant l’occasion de vous enfuir et d’appeler les autorités.

Installer des simulateurs de présence

Lorsque vous vous absentez de votre domicile ou partez quelque temps en vacances, faire croire que quelqu’un garde la maison ou que vous y êtes toujours est aussi une excellente idée. Cela consiste à utiliser des leurres ou à se servir d’un programmateur qui allumera ou éteindra à des heures fixées la télévision, la radio et les lumières des certaines pièces de votre maison. Ainsi, personne n’aura l’idée de s’y aventurer ou de tenter d’y voler quelque chose.

Sécuriser les fenêtres et portes

En munissant les portes et fenêtres de votre habitation de systèmes de sécurisation fiables, vous empêchez aussi les voleurs d’entrer chez vous. Une serrure antieffraction protège par exemple du crochetage, de l’arrachement ou du percement votre porte d’entrée. Il en est de même pour une cornière antieffraction qui rend difficile le passage d’un pied-de-biche avec lequel les cambrioleurs réussissent généralement à ouvrir une porte d’entrée. Une barre de sécurité est aussi difficile à soulever de l’extérieur, que ce soit pour les volets, les portes de garage coulissantes, basculantes ou en accordéon. Pour les baies vitrées, un verrou spécifique fait aussi l’affaire. Quant aux autres ouvertures de tout type qui ne disposent pas de volets, y mettre des barreaux de fenêtre en acier est conseillé.

Recourir aux services des forces de l’ordre pour surveiller sa maison

Au cas où vous habitez dans une zone où le taux de cambriolages de résidences principales est particulièrement élevé durant les vacances, vous pouvez toujours recourir aux services des forces de l’ordre. À cette période, des services de patrouilles quotidiennes sont effectivement organisés par la police ou la gendarmerie locale. Généralement gratuits, ils nécessitent juste de s’y inscrire au préalable auprès du commissariat ou de la brigade de gendarmerie du coin pour en profiter. Pour cela, il vous faut télécharger le formulaire spécialement dédié à l’opération tranquillité vacances et de le remplir.

Faire garder sa maison

Vous pouvez aussi faire garder par d’autres personnes votre maison durant les vacances, une astuce qui lui donnera l’air d’être toujours occupée. En effet, en demandant à vos voisins ou une autre personne de confiance d’ouvrir et de fermer régulièrement les volets de votre maison ou de vider quotidiennement votre boîte à lettres, vous empêchez les cambrioleurs d’y jeter leur dévolu.

Une autre idée consiste à la louer à des touristes qui passent justement leurs vacances dans votre région. En occupant votre habitation pendant la période où vous n’êtes pas là, vous êtes sûr de pouvoir la sécuriser contre toute tentative d’intrusion ou de cambriolage. Ce type de location nécessite toutefois la signature d’un contrat établissement clairement certaines conditions à respecter.

En suivant ces quelques préconisations, vous pourrez réussir à diminuer d’un ou de plusieurs crans les risques de cambriolage de votre habitation. En 2016, rien qu’en France, on comptait en effet pas moins de 243 000 cas de cambriolage de résidences principales. Ceux-ci se passaient la plupart du temps pendant les vacances, mais bon nombre se déroule aussi durant les périodes de travail normales, raison de bien faire attention en s’équipant du mieux que l’on puisse.