Quelles sont les caractéristiques d’une maison individuelle ?

57

La maison individuelle fait plus de la moitié des logements existants. Elle a diverses typologies qui sont fonction la plupart du temps de l’ancienneté de l’édifice. La construction de ce type de maison a connu un véritable essor entre les années 70 et 2000. Toutefois, depuis quelques années maintenant, la construction de la maison individuelle est en berne. Mais, quelles sont les caractéristiques et particularités de ce type d’habitat ? Cet article vous fait le point dans ses prochaines lignes.

Qu’est-ce qu’une maison individuelle ?

C'est quoi une maison individuelle

Une maison individuelle comme celles que proposent Isatis est une maison unifamiliale ou n’habite qu’une seule famille. Elle est aussi connue sous le nom d’habitat individuel. L’habitat collectif comporte plusieurs logements dans un même bâtiment. Quant à la maison individuelle, elle correspond à un bâtiment ne possédant qu’un unique logement et ayant une entrée particulière. Deux maisons individuelles sont à noter :

  • Maison individuelle pure ;
  • Maison individuelle groupée.

L’habitat individuel pur est le résultat d’une opération de construction ne disposant que d’un unique logement. Quant à la maison individuelle groupée, il s’agit d’une maison construite et regroupant plusieurs logements individuels. On pourrait les appelés maison familiale sous d’autres cieux quand celles-ci regroupent les membres d’une même famille.

Caractéristiques de la maison individuelle

La maison individuelle répond le plus souvent à un besoin d’avoir sa propre intimité. En effet, c’est un véritable symbole de liberté et d’une indépendance recherchée. Toutefois, l’habitat individuel n’offre pas toujours le cadre de vie recherché. Cela est indéniable quand on tient compte de l’esthétique des espaces de vie ou des liens sociaux avec le voisinage.

Consomme beaucoup plus d’espace

La maison individuelle consomme un bon nombre d’espaces contrairement à la maison collective. Cet état de choses entraîne des coûts plus importants pour les collectivités, car il y a accroissement de l’urbanisation des terres agricoles. C’est d’autant plus vrai parce que les maisons individuelles quand bien même elles sont construites sur de petits terrains exigent une surface au sol réelle. Ladite surface est prise sur des terres agricoles provoquant alors un sérieux étalement urbain.

Les maisons individuelles coûtent aussi cher et même plus qu’une surface de logement similaire dans un minime collectif. À cela, il faut additionner le prix du terrain. Par ailleurs, les maisons individuelles ont un contact direct avec l’extérieur de tous les côtés. De ce fait, il serait quasiment impossible d’obtenir de bonnes performances énergiques. Pour l’avoir, vous devez opter pour une construction neuve qui tiendra compte des dernières normes en vigueur en termes d’énergie.

Augmente l’utilisation de voiture

Avantages d'une maison individuelle

Les maisons individuelles sont souvent logées dans des zones où il n’y a véritablement pas d’activités professionnelles. Ce faisant, leurs zones doivent être reliées aux zones d’activités professionnelles par des routes. En tenant compte de l’espacement entre ces habitats, il n’y a pas de possibilité qu’ils aient accès aux transports en commun. Chaque propriétaire actif doit donc avoir sa propre voiture. Enfin, de mauvaises relations sociales peuvent voir le jour. Les espaces entre les constructions n’empêchent pas en réalité d’être réceptif de certaines nuisances sonores comme les bruits des tondeuses, les motos, etc. Cela peut dégrader les relations de voisinage.