Assurance auto : les questions à se poser

175
assurance auto

Vous avez du mal à souscrire une assurance auto qui soit bien adaptée à vos besoins. Pour y remédier, vous devez d’abord connaître vos besoins et maintenant rechercher les offres d’assurance qui répondent au mieux à ces besoins.

Pour réussir cet exercice, vous pouvez vous poser un certain nombre de questions. Quelles sont les questions à se poser avant de choisir son assurance auto ? Éléments de réponse.

Lire également : Trouver un taxi de nuit durant les fêtes

Êtes-vous un conducteur novice ?

Pour souscrire une formule d’assurance auto, vous devez prendre en compte votre expérience en matière de conduite. C’est en fonction de cela que vous connaîtrez le niveau de protection d’assurance qu’il faut choisir. Vous avez trois principaux niveaux de protection en assurance auto. Il s’agit de l’assurance au tiers, de l’assurance intermédiaire et de l’assurance tous risques.

L’assurance au tiers est l’assurance responsabilité civile, c’est-à-dire le minimum d’assurance obligatoire pour laquelle vous pouvez souscrire. Mais elle ne vous protège pas en tant que conducteur. Elle prend uniquement en charge les dommages que vous pouvez causer à un tiers en cas d’accident.

A voir aussi : Garage Peugeot à Pelissanne ou gage d’efficacité

En tant que jeune conducteur et en manque d’expérience et de moyens financiers, vous pouvez opter pour cette formule d’assurance. C’est la formule d’assurance la moins onéreuse.

Cependant, si vous l’optiez, il est recommandé de la compléter avec l’option de garantie personnelle du conducteur. Cette option vous permet de couvrir vos frais médicaux en cas d’accident.

Avez-vous une voiture de valeur ?

Étant donné que l’assurance au tiers est réservée pour les véhicules de peu de valeur, vous aurez besoin d’une formule spéciale pour votre voiture neuve. Pour cela, vous avez l’option d’assurance tous risques.

C’est le type d’assurance qui couvre pratiquement tous les dommages que peut subir votre voiture, ainsi que vous-même, quelle qu’en soit la source. Cette formule d’assurance est donc plus coûteuse.

Vu que vous avez dépensé une forte somme pour acheter votre voiture neuve ou de valeur, vous devez aussi vous tenir prêt à dépenser autant pour sa protection.

Au milieu de l’assurance au tiers et de l’assurance tous risques, vous avez l’assurance intermédiaire. Cette dernière peut aussi vous être utile si vous n’avez pas assez de moyens pour souscrire une assurance tous risques.

Quant aux conducteurs novices qui ont peu les moyens, ils peuvent aussi souscrire cette formule d’assurance au lieu du minimum.

Quel usage voulez-vous faire de votre voiture ?

Pour choisir vos garanties d’assurance, vous devez tenir compte de l’usage que vous faites de votre voiture. Utilisez-vous votre voiture quotidiennement ou de façon occasionnelle ?

À titre d’exemple, si vous utilisez votre voiture tous les jours pour aller au travail, vous devez anticiper sur les situations de pannes. Pour cela, vous pouvez opter pour la garantie d’assistance 0 km et la garantie véhicule de remplacement.

L’assistance 0 km vous propose le remorquage de votre voiture en cas de panne, quel que soit le lieu où la panne est survenue. La garantie de véhicule de remplacement met à votre disposition, en cas de panne, une autre voiture pour continuer vos courses.

Par contre, si vous faites un rare usage de votre voiture, une simple assurance au tiers vous suffira. Par ailleurs, quelle que soit l’utilisation que vous faites de votre voiture, si vous la roulez sur une longue distance, une garantie personnelle pour le conducteur sera indispensable.

Comment vous vous comportez au volant ?

Vous devez connaître votre attitude quand vous prenez le volant. Êtes-vous un conducteur zen ou un conducteur impulsif ? En être conscient vous permet de savoir s’il vous faut souscrire une garantie protection juridique ou pas. Si vous êtes du genre à vous énerver rapidement au volant, vous devez souscrire à cette garantie.

Ainsi, en cas de litige, vous bénéficiez d’une prise en charge de la part de votre assureur. Cette prise en charge consistera à vous donner des conseils d’experts 7 jours sur 7 et même à payer vos frais d’avocats en cas de procédure.

Avez-vous des antécédents ?

Si vous avez des antécédents en matière de conduite, vous pouvez rencontrer de grandes difficultés pour trouver une société d’assurance qui accepte de vous couvrir. L’idéal est de vous renseigner au préalable auprès des compagnies d’assurance. Vous pouvez en trouver qui accepteront de vous couvrir, mais vous feront payer très cher.