Cannabis : soulagement de la douleur avec preuve scientifique pour les patients atteints d’arthrose

385
huile de CBD

L’utilisation de la plante de Cannabis à travers ses différents dérivés est devenue une ressource accessible pour soulager tous les types de pathologies. Les cultures orientales ont été les premières à utiliser ce produit de la nature, bien que peu à peu le cannabis commence à s’installer dans le monde occidental pour traiter toutes sortes de maladies aiguës et chroniques de différents types et gravité.

Cannabis et son incidence dans l’arthrose

L’arthrose est un type d’arthrite qui affecte les articulations les plus mobiles du corps humain. L’arthrose est souvent confondue avec la polyarthrite rhumatoïde et elle est une des maladies les plus fréquentes chez les personnes âgées. Il s’agit d’une pathologie dégénérative qui génère une impuissance fonctionnelle, une perte d’autonomie et des douleurs chroniques.

A lire aussi : Comment trouver rapidement un médecin de garde

Néanmoins, ce qui est le plus marquant et le plus inquiétant pour les patients, c’est qu’il s’agit d’une maladie extrêmement dégénérative qui occasionne une inflammation, des douleurs et un engourdissement des cartilages articulaires aux extrémités des os. D’autres tissus souffrent également d’inflammation comme les tendons, les ligaments et la membrane synoviale qui est chargée de sécréter le liquide lubrifiant pour les articulations.

Pour détecter un patient qui souffre d’arthrose, il suffit d’observer les déformations de ses mains, de ses genoux et de sa colonne vertébrale avec un accroissement de la raideur articulaires et une nette augmentation des douleurs le matin. Dans ces aggravations matinales, le Cannabis est la thérapie qui a produit les plus grands bénéfices pour les patients, car elle génère une forte analgésie de longue durée qui permet aux personnes atteintes d’arthrose de vivre avec une plus grande autonomie.

A voir aussi : La chaleur dilatent les pores de la peau

Les cannabinoïdes agissent sur les récepteurs cannabis qui se trouvent dans le cerveau et déclenchent des sensations d’analgésie marquée au niveau systémique. Dans le cas de l’arthrose, il s’agit d’une douleur chronique et le cannabis a montré des effets positifs dans ce type de douleur soutenu sur le long terme.

arthrose

Comment agit le Cannabis contre la douleur chronique ?

Les traitements contre la douleur chronique incluent souvent des médicaments anti-inflammatoires et analgésiques. Bien qu’ils soient très efficaces, la charge que représente leur métabolisation pour le foie et certains effets secondaires tels que la dépendance, les rendent inaccessibles à de nombreuses personnes. D’autre part, les AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) génèrent des altérations gastro-intestinales vu que leur consommation sur le long terme génère des ulcères, des brûlures d’estomac et une surcharge du foie.

De telle manière, le cannabis médicinal par le biais de crèmes ou d’huiles sur les différentes zones touchées offre une double approche puisqu’il agit à travers du THC et du CBD, deux composés actifs de la plante de cannabis.

Le Cannabidiol (CBD) agit en inhibant les voies inflammatoires qui génèrent l’inflammation et la raideur articulaire avec un impact plus important durant les premières heures du matin, soulageant ainsi les spasmes musculaires.

D’autre part, le THC (tétrahydrocannabinol) est un puissant analgésique qui se connecte aux récepteurs cérébraux qui modulent la douleur d’origine nerveuse. Pendant l’arthrose, l’espace articulaire devient plus petit et cela génère une douleur qui irradie vers d’autres zones. De plus, le THC est un sédatif qui favorise le sommeil et la relaxation à un niveau général et qui permet aussi d’effectuer sans problème des actions quotidiennes telles que s’allonger sur le dos malgré l’arthrose. Il est prouvé que le THC améliore la qualité et la quantité du sommeil sans que le patient ne souffre.

Cannabis et arthrose : Que disent les preuves scientifiques ?

Il existe différentes études scientifiques qui encouragent l’utilisation de la thérapie à base de cannabis pour les patients souffrant d’arthrose. Leur raisonnement est que le cannabis génère un effet analgésique puissant, bien supérieur à celui des traitements pharmacologiques traditionnels et sans effets indésirables. Une des études les plus reconnues sur le sujet, publiée en 2018 sous le titre de “Cannabis and Joints”, montre que 60 % des patients sont insatisfaits des traitements antidouleur traditionnels en raison de toutes sortes d’effets secondaires. De plus, les patients atteints d’arthrose qui optent pour le cannabis médicinal ont une plus grande libérté de mouvement, moins de douleur et une plus grande autonomie pour mener leur vie quotidienne par rapport aux patients qui optent pour des traitements classiques.

Quel type de cannabis utiliser contre l’arthrose ?

Bien qu’il existe différents dérivés synthétiques très utiles et adaptés à cette pathologie, il est toujours recommandé que les formes de présentation contiennent à la fois du THC et du CBD comme principes actifs. Ainsi, la pathologie sera abordée sur deux fronts pour renforcer l’effet analgésique et anti-inflammatoire.

Par conséquent, les patients atteints d’arthrose peuvent utiliser des fleurs et des huiles de cannabis avec des dosages de THC et CBD équilibrés (1:1). Cela est primordial car l’utilisation du CDB réduit les effets désagréables de l’exposition au THC tels que la paranoïa ou les hallucinations.

Pour les personnes qui ne souhaitent pas être exposées à la fumée, les crèmes par application topique ou l’huile de CBD utilisées pendant les repas peuvent être les options les plus recommandées.