Comment assurer l’avenir de ses enfants ?

71

Le but ultime de tout parent est de faire de ses enfants des personnes responsables et en tant que parent, chacun a envers ses enfants des responsabilités, dont celle d’assurer leur avenir. Pour y parvenir, il est capital de se projeter et de bien gérer ses finances ainsi que son patrimoine.

Acquérir des biens immobiliers : opter pour un Plan Épargne Logement (PEL)

L’un des principaux actifs qui constituent le patrimoine d’un individu est la propriété. Alors, pour assurer l’avenir de vos enfants, vous pouvez financer en partie l’acquisition de leur premier logement. Dans cette optique, nous vous recommandons de recourir à un Plan Épargne Logement. Cette option vous garantit des taux d’emprunt avantageux. Le PEL, après quatre ans d’épargne, vous permet d’obtenir un prêt Épargne Logement. Le plafond de ce prêt est fixé à 92 000 euros, avec un taux d’intérêt de 2,2 % pour un PEL ouvert depuis août 2016. Le taux d’emprunt paraît élevé, mais il a l’avantage d’être figé. Si vous souhaitez en savoir plus, consultez les sites officiels du gouvernement ou des plateformes spécialisées comme Neofa pour avoir des conseils sur le PEL et la gestion de votre patrimoine, que vous souhaitiez investir pour vous-même et votre famille, constituer votre épargne, protéger votre famille…

A voir aussi : eToro : une entreprise qui innove avec le trading social

Épargner à l’aide d’un livret bancaire

Dans le but d’assurer l’avenir de vos enfants, vous pouvez ouvrir un livret bancaire. Ce dernier vous permettra d’épargner pour financer leurs études et les soutenir financièrement au moment opportun. Un livret A, alimenté depuis le jeune âge des enfants, vous servira à constituer pour eux une certaine assise financière. C’est un produit financier sans risque, puisque le capital est garanti, et le taux de rémunération est fixé par l’État. Quant au livret jeune, il permet aux enfants de gérer leur argent de façon autonome.

livret bancaire ; plan epargne logement ; assurer avenir de ses enfants

A lire également : Comment s'en sortir facilement avec sa banque ?

Transférer son patrimoine

Vous pouvez contribuer à rendre radieux l’avenir de vos enfants en leur transférant votre patrimoine. La donation se fait du vivant du donateur. Vous pouvez donner à vos enfants tous types de biens (mobilier, véhicule, logement, etc.) et de l’argent. La donation favorise les abattements qui contribuent à la réduction de la facture fiscale. Vous pouvez transférer à un enfant une somme d’argent s’élevant jusqu’à 100 000 euros en franchise de droit. Outre la donation simple, vous pouvez créer une société civile, y intégrer des biens mobiliers ou immobiliers (SCPI) pour enfin donner des parts de la société à vos enfants.

Souscrire une assurance vie pour protéger ses enfants

Pour assurer un avenir stable à vos enfants, pensez à contracter une assurance vie. Vous aurez à choisir les bénéficiaires du montant qui sera versé par la compagnie d’assurance. L’assurance vie peut permettre à vos enfants d’avoir la liquidité qu’il faut pour conserver les actifs de votre patrimoine. Pour choisir la meilleure offre, pensez à utiliser un comparateur d’assurance.

Faire un testament

Le testament vous permet d’organiser votre succession. Grâce à lui, vous pouvez faire bénéficier vos enfants de l’essentiel de votre patrimoine constitué pendant votre vie. Dans votre testament, vous faites le choix de vos héritiers et des tuteurs de vos enfants au cas où ceux-ci seraient encore mineurs au moment de votre décès. Il existe trois types de testaments, à savoir :

  • le testament olographe, écrit à la main par le testateur ;
  • le testament authentique, rédigé par un notaire en présence de deux témoins ou d’un deuxième notaire ;
  • le testament mystique, mis dans une enveloppe et remis à un notaire devant deux témoins.

Rappelons qu’il y a des obligations à respecter pour la réalisation d’un testament. Pour que votre testament soit valable et que vos enfants reçoivent effectivement ce que vous comptez leur léguer, respectez donc toutes les règles.