Quel métier faire avec un BTS NRC ?

152
person walking holding brown leather bag

Les techniciens supérieurs NRC sont aujourd’hui très demandés sur le marché du travail. Quels sont les débouchés possibles avec une telle formation ?

Qu’est-ce qu’un BTS NRC ?

Le Brevet de Technicien Supérieur (BTS) Négociation et Relation Client (NRC) n’a plus d’existence depuis le début de l’année 2018. Ce diplôme en deux ans après le bac cède désormais la place au BTS NDRC (Négociation et Digitalisation de la Relation Client).

A découvrir également : Comment choisir une agence de référencement ?

Aujourd’hui en France, il s’agit de la des brevets de technicien supérieur les plus prisés par les étudiants. En effet, il permet de se former à des métiers très recherchés dans le domaine de la vente et du commerce.

La particularité des titulaires d’un BTS négociation et digitalisation de la relation client ? Il est multicanal c’est-à-dire qu’il est expert de la relation client par le biais de tous les outils de communication à sa disposition. En d’autres termes, cela peut être physiquement (en présentiel), à distance ou par le biais d’internet.

A voir aussi : Comment réaliser de belles photos pour un blog culinaire ?

Quel est le rôle d’un diplômé BTS NDRC ?

Le rôle d’un BTS NDCR (ex-NRC) est de former des professionnels en charge de la communication avec la clientèle, de l’organisation de l’activité et de la mise en place de la politique commerciale décidée par l’entreprise.

De fait, un tel professionnel a pour fonction :

  • de démarcher et de fidéliser les clients ;
  • de produire de l’information commerciale ;
  • de diriger et gérer des équipes.

Qu’est-il possible de faire après un BTS NRC ?

Avec le diplôme de BTS NRC en poche, les titulaires peuvent prétendre à de nombreux postes. Si les débouchés sont nombreux, deux possibilités s’offrent à ces jeunes diplômés : poursuivre leurs études ou accéder directement au bout du travail.

person using laptop computer

Quels métiers avec un BTS NRC ?

Pour ceux qui préfèrent rentrer directement dans le monde du travail, le BTS NRC offre de nombreuses perspectives. Ainsi, ce diplôme permet de postuler à de nombreux postes au rang desquels chargé de clientèle, assistant manager, animateur de réseau, télé conseiller ou encore agent commercial.

Quelles sont les entreprises qui recrutent ?

Il n’existe pas de profil type quant aux entreprises qui recrutent. Aujourd’hui, avec l’avènement d’Internet et du e-commerce, elles sont de plus en plus nombreuses à avoir besoin des compétences d’un titulaire du BTS NRC. Il peut donc tout à fait s’agir de grosses structures internationales comme de PME.

De fait, vous pouvez tout à fait prétendre travailler dans un établissement bancaire, en GMS, dans le tourisme ou encore dans le commerce en ligne.

Poursuivre ses études pour acquérir de nouvelles compétences

Si de nombreux diplômés préfèrent entrer directement dans le monde du travail, un certain nombre choisit de poursuivre ses études. En effet, avec ce niveau bac + 2, il est possible de poursuivre ses études, en particulier en se dirigeant vers une licence professionnelle telle que :

  • licence pro commerce : celle-ci permet de se diriger vers la distribution, le marketing des produits financiers, le e-commerce ou encore la négociation commerciale ;
  • licence pro assurance banque et finance : l’objectif est de se spécialiser dans le domaine bancaire, des finances et de l’assurance. La demande est aujourd’hui importante pour des techniciens formés dans ces secteurs.

Il est également possible de prétendre entrer dans les grandes écoles de commerce. Cela implique toutefois de réussir le concours d’entrée. Si celui-ci n’est pas facile, il ouvre la voie à un diplôme bac + 5.

Quel salaire espérer avec un un tel BTS ?

Actuellement, le BTS NRC est une compétence recherchée par les entreprises. De fait, la grille de rémunération est plus avantageuse que pour d’autres brevets de technicien supérieur.

Ainsi, il est possible de prétendre en début de carrière à une rémunération flirtant avec les 1600 euros mensuels. Toutefois, il n’est pas rare en début de carrière de voir des techniciens supérieurs fraîchement diplômés prétendre à 1800 € de salaire.

Cette rémunération est amenée à évoluer en fonction des responsabilités confiées et de nombreux autres critères comme l’application du travailleur. Un poste à responsabilité peut permettre de prétendre à un salaire compris entre 2000 euros et 2500 euros par mois.