CBD : mythes et réalités

54

Nombreux sont ceux qui considèrent que le CBD est un produit très dangereux dont personne ne devrait se servir. La réalité, c’est que cette substance provient du cannabis et cela gêne nombre de personnes. Alors qu’actuellement, il y a tellement de personnes qui s’en servent à des fins médicales. Mieux, dans la majorité des cas, ce produit répond au traitement de certains symptômes et soulage à un niveau extrêmement élevé. Le constat aujourd’hui c’est qu’il y a tellement de mythes autour du CBD. C’est pour cela qu’il convient qu’on éclaircisse un peu les choses.

Mythe : L’usage du cannabis est à tout point de vue illégal et interdit

Il est vrai que l’usage du cannabis ou de tout type de drogue est interdit. Mais cela n’est valable que dans le cadre d’une utilisation clandestine. Sinon aujourd’hui, un médecin a le pouvoir de vous prescrire du cannabis médical, à l’instar du CBD, suite à une consultation et dans le cadre d’un traitement ou d’une thérapie. En outre, un tel achat devra se faire via un producteur autorisé dit PA tel que l’ACCMQ. Par ailleurs, vous trouverez de la bonne huile de CBD sur www.cibdol.fr.

A lire également : Pourquoi opter pour une assurance obsèques

Mythe : Peu importe la provenance du cannabis, ce sera du cannabis de qualité

Le cannabis vendu par les PA, appelé cannabis médical est produit dans un environnement qui est contrôlé de façon stricte. À titre d’exemple, figurez-vous que l’ACCMQ intègre énormément de normes de qualité à la culture du cannabis. Ces normes font que chaque produit passe par près de 280 analyses de qualité avant qu’on en remette à un patient. D’ailleurs c’est peut-être cela qui fait le succès du CBD pendant le confinement.

En revanche, certaines études démontrent que le cannabis que l’on achète dans la rue contient généralement assez de métaux lourds, des moisissures, ainsi que des pesticides…

A découvrir également : Pourquoi souscrire à une assurance prévoyance ?

Mythe : Tous ceux qui font usage de cannabis médical devront fumer de joints

Lorsqu’on veut vous livrer des fleurs séchées de cannabis, la méthode qui est conseillée et utilisée est celle de la vaporisation. Puis, contrairement au fait de fumer, on obtient cette vaporisation quand le cannabis subit un réchauffement à une température où les cannabinoïdes se transforment complètement en de la vapeur. Ainsi, cet état de vapeur des cannabinoïdes élimine complètement tous les risques et conséquences qui sont liés au fait de fumer.

En outre, il y a l’huile de cannabis qui permet aux patients qui n’ont pas envie ou ne peuvent pas inhaler la vapeur d’ingérer tout simplement cette huile.

Mythe : Dès lors qu’on a reçu son ordonnance, on peut acheter le CBD partout

On ne se procure pas du CBD partout. Il y a plutôt certains endroits clés où il est recommandé et plus sûr de se procurer son cannabis médical. Au nombre de ces endroits, il y a les PA encore appelés les producteurs agréés. Ainsi, dès l’instant où le médecin complète votre document médical et que votre enregistrement est fait auprès d’un PA, il est toujours bien d’acheter votre cannabis médical chez ledit PA.

Cela n’exclut pas que vous ayez la possibilité de vous enregistrer chez d’autres PA. Mais à chaque fois, votre médecin devra compléter pour vous le document médical qui est destiné de façon spécifique à chaque PA.