Les types de chirurgies pour traiter le cancer de sein

272
Chirurgiens

Le cancer du sein est celui qui est beaucoup plus présent chez la femme tuant de nombreuses personnes chaque année. Différents facteurs peuvent être à l’origine de la maladie, tels qu’un historique familial, l’âge, les facteurs génétiques, la ménopause tardive, etc. Aujourd’hui, il existe de nombreux traitements proposés aux patientes comme la chirurgie, la chimiothérapie dans des cas extrêmes. Quels sont les types de chirurgie utilisés dans le traitement du cancer du sein ?

Que savoir sur la phase de consultation

Avant toute chirurgie pour le traitement d’un cancer du sein, il existe deux types de consultation qui sont réalisés : l’une chez l’anesthésiste et l’autre chez le chirurgien. Cela est nécessaire pour l’opération de reconstruction mammaire immédiate à paris par exemple. En premier lieu, la consultation chez le chirurgien vous permet d’avoir une idée sur le déroulement de l’opération. Ce sera le moment de poser toutes vos questions. Le chirurgien vous expliquera lors de cet entretien, tous les risques et avantages liés à l’intervention et fera des tests afin de savoir si vous êtes réceptifs au traitement qu’il vous propose.

A lire également : Résilier sa mutuelle dans les règles de l'art !

Ensuite, vous ferez une autre consultation chez l’anesthésiste, ce qui vous permettra d’évaluer tous les risques liés à l’anesthésie générale. Lors de cette consultation, vous devez signaler tous vos antécédents médicaux et chirurgicaux par exemple les problèmes cardiaques, les allergies, la prise de certains médicaments, etc. Toutes ces informations permettront au chirurgien de constituer un dossier ou un profil sur la base duquel il pourra vous proposer une bonne solution.

La chirurgie mammaire conservatrice ou tumorectomie

La chirurgie mammaire conservatrice est la première solution proposée dans le traitement des cancers du sein. Elle est proposée à la suite d’une consultation chez le chirurgien. Cette opération est faite lorsque la tumeur dans le sein n’est pas de grande taille et peut être enlevée. Encore appelée tumorectomie, elle permet de conserver ou de garder le sein ou une bonne partie du sein. Le chirurgien procède à la tumorectomie sous anesthésie locale ou générale. Grâce à son intervention, il fait une incision au niveau de la zone affectée, retire la tumeur ainsi que quelques cellules et tissus sains dans les alentours.

A découvrir également : Les bienfaits de l'echinacea

Après l’opération, la plaie est recouverte d’un bandage jusqu’à sa cicatrisation. Le plus souvent, cette opération est suivie par une radiographie. Une équipe de médecins pathologistes ou généralistes font une étude sur les souches prélevées. Les résultats détermineront la suite du traitement. Selon des données statistiques sur le cancer du sein en Franceplus de 10% des femmes contractent le cancer du sein. Plus de 50000 cas sont décelés chaque année. Tout de même, le taux de létalité dû à la maladie a considérablement diminué.

La mastectomie : radicale modifiée ou totale

Cette solution est adoptée lorsque les analyses révèlent que la taille de la tumeur est grande par rapport au sein. La mastectomie est réalisée lorsque le cancer est présent dans plusieurs régions du sein. Elle est aussi pratiquée lorsque le cancer réapparaît chez le sujet.

Il y a généralement deux types de mastectomie. Le premier est la mastectomie radicale modifiée qui est rarement utilisée de nos jours. Il s’agit d’enlever les muscles et les ganglions lymphatiques dans le sein. Le deuxième type de mastectomie est celui qui est total. Il s’agit ici de retrancher tout le sein et les tissus recouvrant les muscles du thorax. Il existe une autre variante de la mastectomie totale qui est la mastectomie sous-cutanée qui est réalisée lorsque la patiente désire avoir une reconstruction mammaire. Dans ce cas, le chirurgien n’enlève pas la peau qui entoure le sein au moment de l’opération.