Une épilation définitive, pourquoi pas ?

693
laser dermatologique

Pousse des cheveux : quelles phases sont importantes ?

Qui n’a pas rêvé de voir disparaître ces poils disgracieux qui apparaissent toujours au mauvais moment et au mauvais endroit, parfois sans qu’on s’en soit aperçu. Surtout à l’arrivée des beaux jours, quand de plus en plus de parties du corps ne sont plus couvertes, être toujours à l’affût de l’apparition des poils relève d’une corvée. Alors pourquoi ne pas songer à une épilation définitive au laser ? Il faut savoir que cette opération prend un peu de temps parce que les poils du corps humain ne poussent pas tous en même temps, mais sont décalés dans leur croissance et leur disparition. Le cycle pilaire est composé de trois phases. Pendant la première, la phase anagène, le poil pousse puis il arrête sa croissance pendant la phase catagène et enfin il finit par tomber à la phase télogène, poussé par le nouveau poil apparaissant en dessous. Quand on a bien compris ces mécanismes naturels, on comprend facilement que plusieurs séances espacées de plusieurs semaines sont nécessaires pour une épilation optimisée.

Une épilation laser en toute sécurité

Il faut savoir qu’en France seule les diplômés en médecine sont habilités et autorisés à utiliser les techniques au laser. S’assurer que seuls des professionnels dans ce centre d’epilation laser à qui on projette de confier sa peau sont à pied d’œuvre relève du minimum de précaution à prendre. L’utilisation du laser dans un centre de soins esthétiques, bien que n’étant pas une technique invasive, qu’elle ne nécessite aucune intervention de bistouri ou d’autre instrument de chirurgie, demande néanmoins une prise en charge d’un spécialiste de la peau. Avant tout, le patient ou la patiente devra bénéficier d’un entretien préalable pendant lequel le praticien spécialisé établira un phototype de la peau, éliminera toutes les contre-indications éventuelles à un traitement au laser et informera le patient des résultats potentiels de réussite de l’épilation définitive ainsi que des délais et du nombre de séances à envisager. Ce protocole personnalisé dépendra grandement du type de la peau, de la structure, de l’épaisseur et de la couleur du poil à éradiquer ainsi que de la zone à traiter, en gardant à l’esprit qu’un poil de gros calibre sur une peau claire est la configuration la plus performante.

Comment se passe une épilation laser ?

Lorsque toutes les contre-indications éventuelles auront été éliminées, la zone à traiter sera rasée 24 ou 48 heures à l’avance en évitant impérativement toute épilation qu’elle soit à la cire ou à la pince. Le praticien prendra soin de protéger les yeux avec des lunettes spéciales en cas d’intervention sur le visage et ensuite les zones à épiler seront balayées par le faisceau du laser. Cette opération n’est pas douloureuse, elle peut quelquefois engendrer quelques petits picotements ou des sensations de chaleur à la fin de la séance, mais qui disparaîtront très rapidement. Il sera nécessaire d’appliquer une crème très hydratante pendant quelques jours afin d’éviter un dessèchement de la peau. Si on peut épiler au laser presque toutes les parties du corps chez l’homme comme chez la femme, on évite de la pratiquer sur les sourcils et le fin duvet du visage pour ne pas le stimuler.