L’influence de l’hiver sur les rhumatismes

96

L’hiver est déjà là et les personnes souffrant de rhumatisme sont déjà en souffrance. C’est désormais une évidence médicale : l’hiver a une réelle influence sur toutes les activités humaines, mais surtout sur notre santé. Ceci concerne particulièrement les personnes souffrantes de douleurs articulaires. Voici un petit aperçu des répercussions du froid sur les rhumatismes.

Il n’a pas de climat idéal

Tout le monde a tendance à penser que la météo a une influence sur notre santé. Ceci n’est pas faux. Naturellement, la santé et le climat sont intimement liés et la sensation de froid ou de chaleur, l’exposition au soleil ou encore la qualité de l’air sont des éléments à prendre en compte.

D’ailleurs, une récente étude a démontré que le nombre de consultations augmente sensiblement dans les hôpitaux des grandes villes en cas de forte chaleur, de pic de pollution ou de froid glacial. Toutefois, en ce qui concerne les rhumatismes, il faut dire qu’il n’y a pas vraiment de climat idéal bien que chaque personne réagisse de manière différente au climat. En effet, l’organisme humain est équipé de récepteurs de la pression atmosphérique ainsi que de la température. Ce qui a une réelle incidence sur la manière dont nous percevons la douleur.

L’atmosphère humide, catalyseur des rhumatismes

Il faut dire que les atmosphères humides sont les principales causes de leur survenue. Mais, ce n’est pas le seul facteur qui entre en compte dans sa survenue. Comme évoqué plus haut, tout dépend de la personne atteinte, car il y a des individus qui sont soulagés par le froid et d’autres par la chaleur. Quoi qu’il en soit, tous les spécialistes de la rhumatologie Marseille sont d’avis que les changements brusques de températures et d’humidité font ressortir les douleurs. En France, on compte pas moins de 15 millions de personnes souffrant de rhumatisme.

Les différents types de rhumatismes

Notre organisme contient pas moins de 200 os et une bonne centaine d’articulations. Le terme rhumatisme désigne alors 3 types d’atteintes des os et des articulations :

  •  Les rhumatismes inflammatoires qui regroupent la polyarthrite rhumatoïde
  •  Les rhumatismes d’usure, notamment l’arthrose
  •  Les autres maladies de l’os comme l’ostéoporose

On sait également que les hommes et les femmes ne présentent pas les mêmes chiffres en taux de prévalence, selon les experts en rhumatologie Marseille. En effet, les femmes, après 50 ans, sont beaucoup plus susceptibles d’être atteintes par ce genre de pathologies que les hommes. Cela s’explique surtout par l’absence d’œstrogène et ceci accélère la destruction de l’os.