Retour sur le printemps du secteur automobile français

71

Depuis quelque temps, les constructeurs et les équipementiers de la France connaissent de belles rentabilités, notamment PSA Renault. Il faut dire que l’industrie de l’automobile française n’a jamais connu une aussi belle embellie, huit ans après le déclenchement de la crise financière qui a eu une réelle incidence sur le secteur. Aujourd’hui, le secteur automobile est porté par la reprise des ventes, notamment sur le Vieux Continent.

“Une belle embellie” pour Renault et PSA

Depuis quelque temps, Renault affiche une marge opérationnelle de 4.9% avec une progression de 40% par an. De plus, sa marge sur la seule division automobile s’envole de plus de 60%. Le groupe PSA est aujourd’hui plus impressionnant avec une marge de 6.8% sur le semestre. En 15 ans, le groupe PSA n’avait pas connu une telle marge et restait cantonné à 1%.

Depuis 2014, période à laquelle on annonçait la mort de PSA, le groupe a pu finalement reprendre son souffle après avoir réalisé une levée de fond de plus de 2 milliards d’euros. Avec Renault, il a pu rattraper son retard sur les équipements tricolores qui avaient, en 2009, lancé leurs opérations de restructuration. On a ainsi les fabricants de pneus tels que Michelin, des phares, des réservoirs d’essence et des pare-chocs en plastique.

Michelin a montré la voie

Avec une marge de 13.7%, avec une progression en deux points, le groupe Michelin a surtout montré la voie. On a aussi Valeo et ses 8% en progression de près d’un point, Forescia ou encore Plastic Omniumn avec une marge de 10%. Ils se sont surtout distingués par la maîtrise de leurs coûts, de la technicité ou de la technicité de leur implantation géographique. Ce niveau de rentabilité au niveau du garage Rognac automobiles permet surtout à ces fabricants de miser sur les mutations du secteur.

Une embellie d’ensemble

L’embellie du secteur automobile Français ne concerne pas seulement les marques Renault et PSA. D’autres marques sont aussi sorties du tunnel, notamment Volkswagen qui continue toujours à connaitre de bons chiffres de vente malgré le scandale des voitures diésel truquées. Globalement, les nouvelles immatriculations de voitures ont progressé d’environ 5% depuis 2010. Ce qui montre que les Français achètent de plus en plus. Cependant, il faut dire que le secteur de l’occasion est en train de prendre les devants au garage Rognac automobiles. Aujourd’hui, plus de 80 % des achats automobiles des Français sont réalisés dans ce secteur. Une véritable indication.