Comment assurer un scooter 125 ?

375

Les motos sccoter ont aussi besoin d’être assurées comme tout autre véhicule terrestre à moteur. Rappelons que lorsque vous roulez sans assurer votre moyen de déplacement à moteur, vous risquez de payer une amende pouvant atteindre les 3750 euros. Au-delà de cela, votre permis de conduire peut être suspendu ou annulé. Vous pourriez aussi perdre tout votre temps à faire des travaux d’intérêt général. Pour éviter tout ceci, voici comment vous pourrez assurer votre scooter 125.

Les conditions à remplir pour assurer son scooter 125

Pour assurer votre scooter 125, vous devez avoir au moins 16 ans tout en ayant un permis A1. Ceux qui ont 18 ans peuvent présenter leur permis A. Si vous êtes titulaire d’un permis B d’il y a plus de deux ans, vous pouvez vous voir octroyer cette assurance. Les jeunes conducteurs qui n’ont pas encore de réelles expériences dans la conduite présentent plus de risques, c’est pour cette raison que les assureurs peuvent leur faire payer une surprime tarifaire jeune conducteur. Ledit tarif peut même atteindre les 100 % du tarif résiduel.

A lire en complément : Acheter une voiture d’occasion : quelles sont les démarches principales à faire ?

Si vous avez des précédents pas réjouissants comme des sinistres réguliers avec votre moto, certaines compagnies peuvent refuser de vous assurer. Lorsque toutes ces conditions sont respectées, sachez que vous assurerez plus facilement votre scooter 125.

Constituer votre dossier d’assurance

Pour assurer une moto comme le scooter 125, vous aurez besoin des pièces comme la photocopie de votre carte grise. Cette pièce doit figurer dans le dossier puisque depuis 2011, les cyclomoteurs sont désormais immatriculés. Ainsi, les assureurs pourront identifier facilement votre moto. À côté de cela, vous devez fournir une preuve qui montre réellement que le scooter 125 est votre propriété. Cela permet à la compagnie de conserver sa réputation, puisqu’elle ne risque pas d’assurer une moto volée. Le permis de conduire est aussi demandé.

A lire également : L'équipement moto, qu'est-ce qui est obligatoire ?

Les compagnies d’assurance vérifieront aussi votre moralité. À cet effet, elles réclameront vos relevés d’informations et vous convieront à signer une attestation sur l’honneur. Si vous êtes un jeune conducteur, vous aurez aussi à remplir au gré de l’assureur une autre déclaration. La présente déclaration attestera que vous êtes à votre premier contrat d’assurance. Pour ceux qui désirent payer leur part par prélèvement, on leur exigera leur RIB ou leur relevé d’identité postal. Une fois, ces pièces réunies, vous pouvez vous rendre dans votre compagnie d’assurance pour la signature du contrat. Après un délai maximum de 15 jours, la compagnie doit vous envoyer votre certificat d’assurance moto.

Comment est fixé le prix d’une assurance pour un scooter 125 ?

Les assureurs vont aussi se protéger des risques des clients douteux. C’est pour cette raison qu’ils vont mettre en place un certain nombre de critères pour la tarification de leur assurance. Ainsi, ils tiendront compte du nombre d’années de votre permis. C’est en cela que le prix sera plus élevé pour les jeunes conducteurs. Aussi, ils vont tenir compte de votre âge pour fixer leur prix.

Par ailleurs, les chiffres ont prouvé que les femmes sont plus prudentes sur la voie que les hommes. Ces derniers seront donc amenés à payer plus pour l’assurance que les femmes. Aussi, on tiendra compte de l’année de fabrication de votre engin, de ses équipements et de sa marque pour fixer un prix.