Faut-il ouvrir un PER ?

53

Lorsque se pose la question d’épargner, diverses solutions et produits d’épargne existent et vous sont proposés. Avez-vous pensé au PER, le Plan épargne retraite ? Ce produit d’épargne est tout particulièrement recommandé aux particuliers qui possèdent déjà un produit d’épargne retraite et qui souhaitent continuer d’épargner. On vous explique tout sur le PER.

À qui s’adresse le Plan épargne retraite ?

Le PER ou Plan épargne retraite a été mis en place suite à la loi PACTE, promulguée en 2019. Ce plan donne la possibilité aux particuliers possédant un produit d’épargne retraite de faire un choix :

A lire aussi : Bourse : quelles différences entre les CFD et les Futures ?

  • Continuer d’épargner avec leur placement ;
  • Ouvrir un PER, ou PERIN (Plan épargne retraite individuel).

En pleine réforme des retraites, il peut être plus que sécurisant et avantageux d’anticiper et de se constituer une enveloppe financière qui vous reviendra de juste droit au moment opportun. Face à un avenir incertain, les Français sont aujourd’hui nombreux à se poser la question de l’ouverture d’un PER adéquat.

Nous allons vous détailler ici les spécificités du PER ainsi que ses avantages. 

A voir aussi : Les stratégies de trading Forex pour devenir trader

En quoi consiste le Plan épargne retraite individuel (PERIN)

Un Plan épargne retraite individuel repose sur des principes simples. Le particulier effectue des versements volontaires de manière ponctuelle ou en programmant ses virements. De cette manière, il se constitue un complément de revenus qui lui sera versé lorsqu’il partira en retraite. Ces versements peuvent être faits avant un départ en retraite, si le PER est débloqué de manière anticipée.

L’avantage principal du PERIN est d’offrir la possibilité au particulier de déduire les sommes qu’il a versées sur son PER de son revenu imposable. Cette déduction est soumise à des plafonds, qui sont fixés par la loi. En somme, le PER est un système gagnant pour le futur retraité, qui se lance dans sa retraite avec plus de sérénité.

Le PERIN se divise en plusieurs catégories : laquelle vous correspond le plus, en fonction de votre situation et de vos capacités d’épargne ?

Bien choisir son PER

L’ouverture d’un PER se fait en fonction de plusieurs critères. Tout d’abord, le PER s’adresse à toute personne physique ayant entre 18 et 68 ans. Le statut professionnel du détenteur de PER n’est pas un critère d’éligibilité, ce qui en fait un avantage non négligeable.

Votre PER vous offrira une rentabilité en fonction de votre âge et de l’étape de vie dans laquelle vous vous situez. La question de la rentabilité est d’ailleurs au centre de toutes les attentions, le but étant de grandement simplifier le processus d’épargne retraite, en la rendant accessible à tous. 

Techniquement, un PER peut être ouvert par un étudiant, un jeune actif, un salarié, un fonctionnaire, un indépendant et bien d’autres statuts. Cependant, ouvrir un PER ne se fait concrètement pas à n’importe quel âge, mais plutôt en fonction des questions que vous vous posez sur l’avenir.

Le PER est un produit d’épargne qui ne se s’avère intéressant que pour une certaine tranche d’âge. C’est  entre 40 et 50 ans que l’ouverture d’un PER est la plus avantageuse. Professionnellement stable, propriétaire, enfants majeurs… Le profil type du particulier est celui-ci.

Tout l’intérêt du PER

Le PER possède un grand intérêt en termes de fiscalité. Si votre impôt est élevé, vous serez ravi des résultats de l’ouverture de votre PER, le moment venu. Il est également bon de savoir qu’en cas de mariage ou de Pacs, les plafonds d’un PER sont revus et mutualisés.

Si vous n’êtes que peu imposé, le PER ne sera pas intéressant pour vous. Vous aurez alors des alternatives : assurance-vie, immobilier locatif, PEA, etc.

À vous de jouer sur vos placements en les diversifiant, et en choisissant la meilleure épargne, au meilleur moment.