Pourquoi Sciences Po est apprécié par les recruteurs ?

70

Un fleuron national

Fondé il y 146 ans, l’Institut d’Etudes Politiques (communément appelé Sciences Po est un établissement d’enseignement supérieur et de recherche dans le domaine des sciences humaines, sociales et des relations internationales. Véritable symbole de la formation des classes dirigeantes au sein de l’hexagone, cette institution historique reconnue catégorie A regroupe les futurs hauts fonctionnaires de la finance mais également certaines futures figures de la sphère politique de notre pays. L’école est réputée pour la qualité de son enseignement et pour son exigence hors du commun. Auparavant, l’IEP avait la réputation élitiste de n’admettre que des élèves souvent issus d’un milieu social favorisé voire très favorisé. Le but était de transmettre et protéger les normes sociales et culturelles de ce milieu. A l’heure actuelle, une nouvelle politique de sélection a été mise en place pour promouvoir une certaine diversité grâce à un recrutement spécifique des étudiants issus de milieux modestes. Géré administrativement et financièrement par la Fondation nationale des sciences politiques, la célèbre bâtisse a également la chance de porter le statut de « grand établissement » étant une structure de fondation ancienne basée sur une gouvernance à double casquette : une fondation de droit privé d’un côté et un établissement universitaire de l’autre. Enseignement à la réputation internationale, l’IEP de Paris a pour objectif de proposer une formation continue en sciences sociales visant à comprendre les enjeux du monde actuel.

Grâce à une formation très riche et diversifiée, il n’est pas étonnant de voir les recruteurs aussi intéressés par le profil des finissants de Sciences Po. La formation s’articule autour de deux axes de développement : l’international et l’employabilité. Une année de cursus se déroulant à l’étranger, près de 40 pour-cent des étudiants sont recrutés hors de la France et les sept antennes régionales ouvertes par l’école adaptent leurs enseignements selon la région de formation. La direction a rajouté il y a quelques années la « mastérisation » dans son tronçon principal, offrant une meilleure vision aux entreprises de ce que vaut vraiment chaque formation. La création de masters spécialisés met l’école dans une position optimale dans l’optique de concurrencer les meilleures écoles de commerce françaises. Le succès de cette initiative est palpable : Sciences Po est aujourd’hui classé parmi les établissements que les recruteurs nomment « école de groupe A » avec HEC, ESCP Europe ou l’ESSEC. Elle est donc devenue une structure priorisée en matière de recrutement de classe dirigeante.

Ce que les recruteurs affectionnent chez les finissants de Sciences Po

Les raisons du succès des « sciences-pistes » parisiens auprès des recruteurs sont pléthores. Ils affectionnent aussi bien le large panel de compétences des finissants que leur diversité. Par définition, un élève de Sciences Po possède un bagage culturel conséquent, une facilité avérée à faire preuve d’éloquence grâce à une élocution impeccable mais possède également une qualité de rédaction hors du commun surpassant dans certains cas les meilleurs écoles de commerce du pays. Les recruteurs apprécient également les étudiants qui ont déjà une forte capacité d’adaptation face aux divers postes et missions que l’on pourrait leur proposer. Ce sont de futurs cadres de haut vol et de véritables meneurs d’hommes capables d’évoluer dans des environnements d’une grande complexité, notamment au niveau international. Les finissants de Sciences Po sont également réputés pour leur grande résistance à la pression et aux postes à responsabilité, pour leur capacité à comprendre rapidement une situation et pour leur aptitude à prendre les décisions adéquates. Cette volonté de s’ouvrir à l’international permet aux élèves d’évoluer à l’étranger avec un large réseau de connaissances fourni par l’école et qui permettra aux étudiant de grandir professionnellement au sein du monde de l’entreprise mais également au cœur de la fonction publique.

Des finissants polyvalents

Etre diplômé de Sciences Po signifie généralement que l’on a obtenu un diplôme de niveau Bac+5 prenant la forme d’un Master 2 ou d’un diplôme de “grade master” selon la branche choisie en cours de route.
La fonction publique et la banque-finance constituent les principaux débouchés de Sciences Po mais certains finissants peuvent également s’orienter vers les médias et notamment vers le journalisme. Toutefois, la fonction publique reste la branche de prédilection de Sciences Po à l’obtention du diplôme. Du côté privé, les chasseurs de têtes des cabinets conseil parisiens sont de plus en plus intéressés par les profils d’étudiant au sein de l’école. Ils accueillent près de 20 pour-cent des diplômés de Paris et 10 pour-cent en moyenne des diplômés des IEP en région. La dimension publique de la formation intéresse énormément les recruteurs considérant la connaissance des procédures et des acteurs publics, le bagage en sciences sociales et la polyvalence propre à l’IEP comme des atouts importants.