C’est quoi la chirurgie de disjonction acromio-claviculaire ? 

47

 

La majorité des pathologies disposent d’un ou plusieurs moyens de traitement. C’est le cas de la disjonction acromio-vasculaire qu’on traite par voie médicamenteuse ou chirurgicale. Si vous vous demandez quelle est cette voie chirurgicale, cet article donne la réponse à votre question.

A lire en complément : Une épilation définitive, pourquoi pas ?

La disjonction acromio-claviculaire : définition et causes

On parle de disjonction acromio- vasculaire lorsque les moyens de stabilisation entre la clavicule et l’omoplate sont touchés. En effet, le sternum est relié à l’omoplate grâce à la clavicule. Cette dernière est reliée à l’omoplate grâce à une articulation nommée “articulation acromio-vasculaire”.

Généralement cette pathologie survient en cas de traumatisme sur l’épaule. Les traumatismes comme les chutes de vélo ou des chocs violents. On peut également citer les coups reçus lors des différents matchs de rugby ou de football. La gravité de la disjonction acromio-vasculaire est déterminée en fonction du nombre de ligaments stabilisateurs.

A découvrir également : Les recettes de grand-mère sont efficaces contre les verrues

Présentation de la chirurgie de disjonction acromio-vasculaire 

Le traitement chirurgical d’une disjonction acromio-vasculaire a pour but de réparer l’anatomie atteinte. L’intervention consiste à replacer l’acromion face au moignon de l’épaule grâce à des ligaments synthétiques. De plus, ce traitement consiste à réduire les risques afin d’éviter que les articulations ne se déplacent encore. Pour en savoir plus, cliquez ici

Les techniques utilisées pour pratiquer cette chirurgie sont multiples. on distingue la technique arthroscopique ou encore la technique à ciel ouvert.

La technique arthroscopique 

Encore appelée vidéo chirurgie, cette technique permet d’explorer l’articulation grâce à un endoscope. En effet, le chirurgien introduit l’endoscope dans l’articulation à partir d’une petite incision et le travail peut commencer.

La technique à ciel ouvert

Elle représente la technique traditionnelle des chirurgiens. Son principe part d’une large incision pour accéder à la partie interne atteinte. Pour en savoir plus cliquez ici

Présentation de la phase post opératoire d’une chirurgie de disjonction acromio-vasculaire. 

Après l’intervention vous aurez besoin de garder une écharpe au coude pendant 6 semaines ou plus. Il est également possible de bénéficier des rééducations à long terme. Aussi on vous procure des soins. Il s’agit du renouvellement de vos pansements, l’ablation des fils utilisés durant l’opération et la prise d’antalgiques pour les douleurs.

Il est évident que vous ne pourrez pas reprendre de sitôt le boulot. Un arrêt est nécessaire et celui-ci peut durer plusieurs mois. Cela va dépendre de délai de récupération qui se situe le plus souvent entre 3 mois et plus. Tout ceci concourt à un résultat clinique très satisfaisant.