Le café : bon ou mauvais pour le foie ?

34
Café en grain dans une tasse

Nombreux parmi nous boivent du café sans chercher à savoir les effets de cette boisson sur la santé. En s’intéressant de plus près aux actions du café sur le foie, sa prise atténuerait les risques d’avoir une maladie hépatique chronique. Toutefois, pour arriver à cette fin, il faut éviter tout excès.

Les bienfaits insoupçonnés du café

Chaque matin ou pendant les heures de pause au bureau, les Machines à expresso sont presque toutes en service. Néanmoins, si certains connaissent les bienfaits que cette boisson offre à leur organisme, d’autres se contentent de la boire pour son effet stimulant qui permet de rester bien éveillé toute la journée. Pourtant, le café a bel et bien d’autres vertus insoupçonnées sur notre corps.

A découvrir également : Pourquoi souscrire à une assurance prévoyance ?

Le café aurait un effet préventif contre la maladie de Parkinson. L’étude n’a été basée que sur des observations, mais celles-ci ont été concluantes. La caféine est également utilisée dans le traitement des migraines. Ce qui explique sa présence dans certains médicaments. La boisson empêcherait que les calculs biliaires se forment. Par ailleurs, en vous permettant de rester éveillé et en renforçant la concentration, boire cette boisson vous évite les accidents de la route en conduisant. Par ailleurs, elle aide à être plus productif au travail.

Le café et le foie : action préventive contre la maladie hépatique

Des chercheurs britanniques ont fait des études et ont découvert que le café aurait un effet positif sur le foie. Plus précisément, ils ont conclu que cette boisson réduit les probabilités d’avoir une maladie hépatique chronique en la buvant quotidiennement.

A découvrir également : Quelles sont les différences entre le clearomiseur, l'atomiseur et la cartouche ?

Pour démontrer ce fait, ce sont des données de UK Biobank qui ont été utilisées. L’étude portait sur des échantillons de cinq cent mille personnes. Elles ont été suivies durant une dizaine d’années. Des détails sur leur santé ont été considérés. La partie des échantillons qui sont non buveurs de café présentait un taux élevé de risque de développement de maladie hépatique chronique et certains en mourraient. Pour ce qui est de la partie des échantillons buveurs de café, ce taux de risque s’est limité à 21% seulement.

Un spécialiste en neuropsychopharmacologie a aussi confirmé les actions bénéfiques du café sur le foie. Toutefois, il souligne que ces effets préventifs s’adressent surtout aux grands buveurs d’alcool. La boisson prévient ainsi le risque de développer une cirrhose alcoolique.

Comment boire le café pour profiter de ses bienfaits ?

Boire du café conduit à des effets préventifs contre un grand nombre de maladies. Toutefois, cette boisson ne doit jamais être consommée avec excès. Seuls ceux qui la prennent avec modération ont plus de probabilité de profiter de ses bienfaits.

Il est préférable de prendre le café à raison de 3 à 4 tasses par jour pour qu’il prévienne la maladie chronique du foie. Il en est de même pour l’accès à ses autres actions positives sur la santé. Au-delà de cette quantité, des effets négatifs peuvent apparaître tout de suite après en avoir bu ou des années plus tard.

Parmi les actions négatives du café sur l’organisme lorsqu’il est bu avec excès figurent l’insomnie et la diarrhée en parlant d’effets immédiats. Avec le temps, un excès de café entraîne la nervosité et l’anxiété. Un taux élevé de caféine dans l’organisme conduit à une dépendance. Lorsque le sujet essaie de se sevrer, il s’expose aux maux de tête et à l’irritabilité.

Pour ne pas en arriver là, il suffit de boire le café avec modération. Il faut également considérer la présence de caféine dans d’autres éléments comme les glaces, les gâteaux ou les chocolats pour éviter cet excès en buvant vos tasses de café tous les jours.