Maison neuve : ce qu’il faut savoir pour réussir son achat

361

La réussite de l’achat d’une maison neuve dépend avant tout de la manière dont on procède pour sélectionner sa future demeure. Le point sur ce qu’il faut savoir pour bien acheter dans le neuf. 

Étudier la zone-cible et réaliser des visites

Avant tout achat immobilier, il est indispensable de visiter l’emplacement du bien. Il faudra voir non seulement l’état du terrain où la maison est/sera construite, mais aussi les environs de la parcelle. Si possible, mieux vaut se promener aux alentours pour rencontrer les futurs voisins et avoir une première idée des relations avec ces derniers.

Lors de la visite des lieux, pensez à repérer également les commodités à proximité de la maison (transports publics, écoles, commerces). 

Dans le cas d’un quartier en devenir, une visite à la mairie pour consulter le plan local d’urbanismeest de rigueur. Ce document permettra à l’acheteur de connaître les futures infrastructures que l’on implantera près de sa maison. 

Afin de payer le juste prix dans le cadre de l'achat d'une maison neuve, il est aussi conseillé de faire des recherches sur les tarifs au m2 dans le quartier, et ce, pour chaque type de bien. 

Lister ses attentes en tant qu’acheteur

Établir la liste de ses besoins permet de déterminer le profil-type de la maison de ses rêves. On doit donc se poser les bonnes questions : Aura-t-elle un garage ? Quelle est sa superficie ? Son orientation ? Quelles sont ses diverses prestations ? Quelle est sa localisation idéale ? Sera-t-elle proche des transports en commun ?

Avec les visites, on peut être amené à faire des concessions sur certaines choses ou au contraire à élargir ses attentes. Attention ! La faisabilité d’un achat dépend aussi du budget que l’on peut investir dans cette acquisition. 

Il faudra donc penser à définir sa capacité d’emprunt avant de se lancer dans un achat. Généralement, les simulateurs en ligne permettent d’analyser la capacité de remboursement d’une personne ayant recours à un prêt. Notons que le prix d’une maison est négociable.