RSE : Développement Durable : quels sont les apprentissages et les débouchés ?

24

Face aux changements climatiques que connaît le monde, l’homme n’a jamais cessé de chercher des solutions pérennes. En effet, avec l’adoption des OMD en 2015, le développement durable n’est plus une affaire individuelle, mais collective. C’est ainsi qu’une problématisation du développement durable a donné lieu à des formations professionnelles spécialisées afin d’outiller les citoyens des armes adéquates pour contribuer à la sauvegarde de l’environnement. Au nombre de ces formations, la RSE & Développement Durable connaît actuellement une adhésion massive de la population. Découvrez dans cet article le portrait-robot de cette nouvelle profession liée à la transition écologique, à l’environnement et au développement durable.

Le profil d’un consultant en Développement Durable et RSE

Il faut souligner que la RSE et le Développement Durable est un métier en pleine expansion. En effet, le profil des cadres de cette profession est divers. Les tâches principales d’un consultant en Développement Durable et RSE sont :

  • Définir et caractériser une stratégie globale de développement durable ;
  • Mettre en œuvre les méthodes, outils, indicateurs pour engager l’entreprise dans une démarche socialement responsable ;
  • Concevoir et piloter des projets de changement ;
  • Auditer les résultats sociaux et environnementaux.

Compte tenu du vaste champ d’action qu’exige cette profession, les cabinets de consultation misent beaucoup plus sur la spécialisation de leurs Talents. Ainsi, il est désormais rare de trouver sur le marché de l’emploi un consultant généraliste du développement durable. Beaucoup d’entre eux se spécialisent en markéting, en stratégie et organisation, management, etc. Toutefois, avec cette formation BAC+4, vous pourrez facilement accéder à ce métier.

Quelles sont les qualités requises pour exercer ce métier ?

RSE et Développement Durable est un métier qui nécessite de la part du consultant, des qualités telles que :

  • Une grande capacité d’analyse ;
  • Un esprit de synthèse et de curiosité ;
  • Un investissement intellectuel fort ;
  • Une ouverture à l’innovation ;
  • Une riche connaissance sur le développement durable et la RSE, etc.

Le niveau minimum exigé pour être capable d’identifier les signaux d’une situation et dialoguer avec les parties prenantes est de BAC+4. Souvent, tous ceux qui viennent s’inscrire à cette formation disposent déjà du master et ont exercé dans le milieu du développement durable sur le plan international. Cette formation permet au consultant d’orienter sa carrière dans une direction bien déterminée en se spécialisant dans un domaine de l’entreprise. Il pourra en outre conseiller son entreprise tout en ayant une vision transversale de la situation. C’est une qualité nécessaire pour des solutions créatrices de valeur.

Les perspectives de carrière d’un consultant en Développement Durable et RSE

À la fin d’une formation d’un an, vous sortirez avec un diplôme professionnel BAC+5. Vous avez une panoplie de perspectives de carrière. Au sein d’une entreprise, vous pourrez par exemple être le :

  • Chargé d’Études sur les questions d’Hygiène, Qualité, Sécurité et Environnement ;
  • Chargé de mission RSE ;
  • Consultant en organisation, auditeur interne ;
  • Chargé de projet Développement Durable ;
  • Chargé d’Études économiques de collectivités territoriales ;
  • Conseiller chargé de veille prospective ;
  • Analyste d’agence de notation.

Les ONG, les associations, les entreprises exerçant dans le secteur du développement durable, les collectivités locales et territoriales sont les plus susceptibles à vous employer. Vous augmenterez aussi vos chances en faisant une spécialisation et en étant à la quête permanente de l’acquisition de nouveaux savoirs. Cela vous permet de trouver des solutions novatrices pour votre entreprise.