Un ancien footballeur américain accusé de fraudes

359

Afin qu’il puisse se payer une vie de luxe, un ancien footballeur américain arrive à tromper la vigilance de plusieurs dizaines d’investisseurs, en procédant à un détournement de fonds. Il réussit l’affaire grâce aux conseils judicieux de son financier. Voici les détails d’une affaire qui a duré six ans :

nfl

Le début de la vérité

Merrill Robertson Jr., ancien joueur de Football américain dans la ligue nationale, avait arnaqué, pendant 6 ans, des dizaines d’investisseurs pour mener une vie fastueuse.

Il s’est lancé dans la finance à Wall Street avec un fond d’investissement de plusieurs millions de dollars. Cette reconversion soudaine a éveillé les soupçons de quelques investisseurs qui ont décidé de porter plainte contre lui et son associé pour fraude. Ils se sont dirigés vers Securities And Exchanges Commission, SEC, l’équivalent de la police de Wall Street.

Merrill Robertson, sportif et escroc

Cet ancien joueur des Philadelphia Eagles a sali l’emblème de son équipe et a porté atteinte à sa réputation, après avoir voulu jouer les mousquetaires financiers dans la bourse américaine.

L’affaire de Merrill Robertson Jr. n’est pas isolée, car de nombreux sportifs américains se mettent subitement dans la finance et en font un terrain d’investissement et de jeux, avec des tactiles de détournement de fond et de délits d’initié. On se rappelle aussi le cas d’un ancien golfeur professionnel américain qui avait gagné le Jackpot, grâce à des opérations frauduleuses en bourse.

Six ans de détournement de fonds d’investisseurs

Merrill Robertson Jr. et son associé, dont on ignore l’identité encore, se sont mis à collecter des fonds auprès de 60 investisseurs. Ils prétendaient que l’argent leur servirait à faire des placements particuliers dans une classe d’actifs très spéciale.

Ils ont donné le nom de Cavalier Union Investments à une très belle vitrine pour investisseurs voraces pour les aider à faire des placements dans le secteur de l’immobilier, la restauration, les énergies alternatives et bien d’autres. Il prétendait qu’il pouvait fournir des titres à très haut rendement à ses investisseurs. Mais, rien n’était vrai !

Cet ancien joueur américain risque aujourd’hui très gros, car l’organisme SEC a découvert que tous les fonds détournés par le Cavalier Union Investments n’ont servi qu’à payer une vie luxueuse à Merrill Robertson Jr. pendant 6 ans.