Comment éviter l’humidité dans la maison en hiver ?

458
Condensation

L’humidité est une calamité pour l’habitat. Une catastrophe peut rapidement en découler : dégât des eaux, moisissures… En hiver, le taux d’humidité dans l’air grimpe. Il en va de même dans votre logement. Une forte humidité est défavorable pour la santé et présente plusieurs risques. C’est pourquoi, il faut envisager des solutions afin de faire baisser le taux d’humidité chez soi.

La condensation : un danger parfois imperceptible

Sur un plan technique, l’air ne peut absorber qu’une certaine quantité d’eau. Plus l’air est chaud, plus il peut contenir de l’eau. C’est pour cela qu’une fois que les températures baissent, l’air est bien plus humide. Il faut donc trouver un moyen de déshumidifier l’air afin d’éviter la condensation. En effet, celle-ci est responsable du développement de moisissures qui pourraient être toxiques. Il faut être vigilant, car, parfois, la condensation n’est pas perceptible. Dans ce cas, vous vous exposez à des risques sans en être conscient. Les conséquences peuvent être minimes, comme une simple toux, mais peuvent entraîner de l’asthme et parfois même, un choc anaphylactique.

A découvrir également : Bardage bois horizontal pour maison : pourquoi faire ce choix ?

Effectivement, l’humidité est un facteur favorable au développement de moisissure. Ces champignons sont responsables de maladies respiratoires généralement. Pour éviter cela, vous pouvez faire installer un absorbeur d’humidité. Cet appareil peu coûteux va permettre “d’attraper” l’eau contenue dans l’air grâce à des sels minéraux. Il est très efficace et simple d’utilisation. Il suffit de le placer dans la pièce à déshumidifier et de changer la partie jetable ainsi que de vider l’eau contenue dans le bac, après quelques semaines d’utilisation.

Quelques astuces supplémentaires pour évacuer l’humidité

L’humidité étant un facteur dangereux pour la santé, il est nécessaire de prendre toutes les dispositions possibles afin de s’en débarrasser. Premièrement, pensez à aérer chaque pièce tous les jours. Même si l’air est humide dehors, il faut se fier au taux d’humidité à l’intérieur. Renouveler l’air quotidiennement est donc primordial car l’air est plus sec dehors. N’oubliez pas qu’un air sain est synonyme de bonne santé.

A lire également : Quels sont les avantages des panneaux rigides ?

De plus, quand vous cuisinez, vous pouvez laisser la fenêtre de votre cuisine ouverte. Ensuite, n’oubliez pas d’essuyer les zones humides suite à la condensation, avec un chiffon sec. Il en va de même au niveau de la salle de bain. Après votre toilette, laissez la porte grande ouverte et nettoyez la baignoire. Vérifiez les joints toriques régulièrement en pensez à les refaire de temps en temps. Ces réflexes vont vous permettre d’éviter une hausse du taux d’humidité dans votre salle de bain et donc de limiter l’apparition de moisissures.

L’utilisation d’un absorbeur d’humidité est très efficace mais dans certains cas, ne suffit pas. Vous pouvez donc opter pour un déshumidificateur qui sera plus performant. Celui-ci aspire l’air humide et renvoie un air sain alors que l’absorbeur “capte” l’humidité contenue dans l’air. Si toutes ces précautions contre l’humidité ne sont pas suffisantes et que des moisissures apparaissent, commencez à les traiter et faites appel à des professionnels. Ils sauront effectuer un diagnostique et déterminer la cause principale du taux d’humidité élevé à votre domicile. Ainsi, vous pourrez traiter le problème à la source.