Les duromètres : comment vous y retrouver ?

64

La dureté d’un matériau est une valeur physique utile dans le domaine de l’industrie. Pour connaître cette valeur, les professionnels utilisent un appareil de mesure dénommé duromètre. Il existe différents types de duromètres qui se prêtent à divers domaines d’utilisations. Focus sur tout ce que vous devez savoir en matière de duromètre.

Duromètres haute précision : incontournables pour les industries

A lire aussi : Comment utiliser After Effects ?

Vous pouvez trouver les duromètres les plus aboutis utilisés dans les laboratoires d’industrie. Ce type de duromètre prend la forme d’un grand microscope électronique. Seulement, il est composé de pénétrateurs, de cellules de charges, d’un oculaire électronique et bien d’autres encore.

Des machines à la pointe de la technologie

Les machines de dureté ou duromètres sont des appareils très avancés technologiquement parlant. Pour visionner les empreintes laissées par la mesure du matériau, vous avez accès une caméra full HD sur certains modèles. Par ailleurs, l’appareil peut également être doté d’un écran tactile de 15’’ fonctionnant sous Windows 10. Sauf pour les modèles mini et micros, les machines de dureté utilisées en industrie sont souvent très imposantes.

A lire en complément : Site Web d’entreprise : 3 manières d’optimiser votre contenu

4 méthodes de mesure utilisées en laboratoires

À vrai dire, il existe une douzaine d’échelles de mesure en matière de dureté. L’échelle, la méthode et la machine à utiliser sont à choisir en fonction de la nature du matériau à tester. Dans le domaine de l’industrie, ce sont les méthodes et les échelles Vicker, Rockwell, Brinell et Knoop qui sont les plus utilisées.

Les duromètres digitaux Leeb HL

Ces petits appareils se présentent sous forme de petit boîtier de la taille d’un multimètre. Par ailleurs, le duromètre digital est pourvu d’une pointe fixée à un stylet. L’afficheur digital affiche la mesure en échelle Leeb HL, mais l’appareil permet de convertir la mesure dans d’autres unités de mesure. Ce type d’appareils est également de gamme très professionnelle.

Le module de rebond, une pointe reliée à un système de ressorts est lancée contre l’échantillon de métal dont la dureté est à mesurer. L’appareil mesure ensuite la perte de vitesse subie par le module en entrant en contact avec le matériau. L’échelle se base sur ces données pour calculer la dureté.

Les duromètres Shores A et D

Si vous êtes mordu de skateboard, vous avez déjà sûrement entendu parler de la dureté des roues. Cette dureté est souvent exprimée en Shore A ou D et l’appareil est de loin moins sophistiqué que les machines de dureté. L’appareil se présente sous forme d’un petit boîtier à aiguille mesurant la dureté Shore sur une échelle de 0 à 100. Il existe également en modèle électronique.

Dans le cas de ce type de duromètre, la pointe s’enfonce en appuyant sur un simple bouton. Plus la pointe va en profondeur, plus le matériau est mou. Les duromètres Shores sont mis au point pour mesurer la dureté de matériaux comme le plastique, le cuir ou encore le caoutchouc. Vous pouvez distinguer le Shore A qui est fait pour les matériaux mous et le Shore D pour les matériaux durs.