Pourquoi Martha Stewart est-elle allée en prison ?

89

Reine domestique. Auteur best-seller. Femme au foyer enviée. Condamné criminel ?

Tout le monde sait que Martha Stewart a purgé sa peine en prison il y a des années. Maintenant, elle est de retour et mieux que jamais, elle colporte des tables parfaites et de délicieuses recettes dont ses fans ne peuvent pas avoir assez. Mais pourquoi exactement l’hôte de Martha Stewart Living est-il allé en prison en premier lieu ?

A découvrir également : Saison 4 des milliards : pourquoi la première est dédiée à Dennis Shields

C’ est une histoire folle. C’est aussi une preuve solide que vous ne devrait jamais juger un livre par sa couverture.

A lire également : Une mise à jour attendue sur la relation de Brad Pitt avec son fils aîné Maddox Jolie-Pitt

Stewart a toujours eu un talent pour les activités domestiques

Martha Helen Stewart (née Kostyra) est née la deuxième de six enfants d’une famille polonaise de classe moyenne dans le New Jersey. Elle a commencé à gagner de la notoriété tout en se modelant à l’adolescence et en faisant des publicités télévisées et des magazines. À la maison, Stewart a appris à cuisiner et à coudre de sa mère.

Martha a épousé l’avocat Andrew Stewart et a commencé une carrière comme courtier en valeurs mobilières tout en barbotant dans les entreprises nationales sur le côté. Ses talents d’animateur ont impressionné le dirigeant de Crown Publishing Alan Mirken, qui a fini par publier le premier livre de Stewart. Divertir a été un énorme succès suivi par plusieurs autres.

En 1990, elle lance Martha Stewart Living Magazine et trois ans ajoute plus tard une émission télévisée d’une demi-heure portant le même nom à son répertoire.

Stewart était au sommet de son jeu quand elle a été arrêtée

La marque de Martha Stewart était en flèche après le lancement en 1997 de sa société, Martha Stewart Living Omnimedia. Stewart était présidente, président et chef de la direction de la société florissante, qui comprenait les divisions de la télévision, de la presse écrite et du merchandising.

Et puis Stewart est devenu le première femme milliardaire self-made en 1999 lorsque l’entreprise est devenue publique. Le IPO était de 18$ par action et à la fin de la négociation a atteint un incroyable $38 par partager.

Mais c’était Stewart courtier passé qui finirait par venir de retour pour la hanter. En fin de compte, Stewart a fini d’aller en prison pour initié négoce.

Elle a été reconnue coupable d’initié commerce et envoyé en prison

La chute de Stewart est venue après avoir vendu les 3 928 actions de son stock ImClone Systems en 2001 pour se sauver d’une perte de 45 673$. Elle a obtenu des informations sur le stock illégalement à partir d’un ancien contact de courtier.

Après un procès de six semaines, Stewart a été reconnu coupable d’accusations de crimes de le complot, l’entrave à une procédure d’un organisme et la présentation de fausses déclarations aux enquêteurs fédéraux. Elle était condamné à cinq mois de prison fédérale et deux ans de surveillance électronique probation.

Stewart a eu une expérience « horrifiante » en prison

À la surprise de personne, Stewart n’a pas été impressionné par l’esthétique de la prison ou son traitement là-bas, où son dit surnom était « M. Diddy. »

« C’était horrifiant, et personne — personne — ne devrait avoir à subir ce genre d’indignité, vraiment, sauf pour les meurtriers, et il y a quelques autres catégories », a-t-elle déclaré à Katie Couric lors d’une entrevue. « Mais personne ne devrait avoir à traverser ça. C’est une chose très horrible. »

Lorsqu’ on lui a demandé si elle a appris quoi que ce soit ou utilisé l’expérience pour tout bien futur, Stewart a insisté qu’il y avait Pas de doublure argentée. « Que vous pouvez faire des citrons à partir de limonade ? Ce qui vous fait mal vous rend plus fort ? Non. Aucun de ces adages ne correspond du tout. C’est un horrible expérience. Rien n’est bon à ce sujet, rien ».