Sécuriser sa piscine : quelles options ?

Depuis le 1er janvier 2014, il fait obligation à tout propriétaire de piscine privée semi-enterrée ou enterrée d’y installer un dispositif de sécurité. Cela est destiné principalement à limiter les risques de noyade ou d’accident. Pour sécuriser sa piscine, il existe plusieurs options : la couverture de sécurité, l’alarme, la barrière de sécurité et les abris de piscine.

La couverture de sécurité

La couverture de sécurité de piscine est un moyen assez simple qui permet de couvrir sa piscine si celle-ci n’est pas utilisée. Elle se décline sous diverses formes : le volet pour couvrir sa piscine ou la bâche de protection. Quelle que ce soit la forme, celle-ci doit être conforme aux normes en place. Ces dernières stipulent que la couverture de sécurité doit être suffisamment résistante pour supporter le poids d’un adulte, pour empêcher l’immersion involontaire d’enfants et surtout ne pas provoquer de blessure.

Le volet roulant de protection de piscine est un équipement motorisé qui se déploie automatiquement dès qu’il est actionné.

La bâche de protection est un dispositif manuel qui peut être parfois un peu contraignant à manipuler.

L’alarme pour piscine

Pour sécuriser sa piscine, l’alarme pour piscine est un dispositif de sécurité qui lance une alerte juste au moment où il détecte une intrusion ou une chute dans l’eau. L’alarme aussi doit répondre à une certaine norme pour être homologuée. Elle est plus économique, plus simple à installer et s’adapte parfaitement à tout type de piscine. Il existe deux formes d’alarme pour piscine : l’alarme de détection périphérique ou l’alarme immergée.

L’alarme de détection périphérique s’installe au bord des piscines. Elle couvre un périmètre. Lorsqu’une personne s’introduit dans ce périmètre, l’alarme donne une alerte.

L’alarme immergée se place à l’intérieur du bassin. Elle donne l’alerte au cas où elle détecte une chute dans la piscine.

Les abris de piscine

L’abri de piscine offre plusieurs avantages. Il offre une protection contre les accidents et les noyades et peut modifier la température de votre piscine. Il protège l’eau également des saletés. Il en existe plusieurs modèles : auvent, escamotable, coulissant ou télescopique.

Sécuriser sa piscine : les barrières de protection

La barrière de protection est le moyen de protection le plus utilisé. Elle doit cependant mesurer plus de 110 cm de haut entre les points d’appui. Elle doit être également équipée d’un portillon. Ce dernier doit être suffisamment solide pour ne pas céder à la pression d’un enfant. La barrière est très efficace pour protéger les enfants contre tous risques une fois verrouillée.

Voici autant d’options disponibles pour sécuriser sa piscine de façon efficace.