Autorisation ESTA : qui sont les principaux concernés ?

29
ESTA

Lancé en 2008, le programme d’exemption de visa octroie à certaines personnes, le privilège d’entrer aux USA sans détention préalable de visa. Ceci se fait à condition d’avoir sur soi une autorisation ESTA. Il s’agit en effet, d’une demande automatisée qui s’obtient par un simple remplissage de formulaire en ligne. Découvrez ici les diverses conditions à remplir pour bénéficier de ce programme qui dispense de la procédure fastidieuse de demande de visa.

Être membre ou ressortissant d’un pays reconnu éligible au programme d’exemption

38 pays participent au programme d’exemption de visa. Ces derniers sont jugés sûrs, par les États-Unis. 30 d’entre eux par contre, font partie de l’Union européenne : France, Saint-Martin, Espagne, Allemagne, Danemark… Ainsi, la demande d’ESTA peut être faite par tous les citoyens et ressortissants de ces pays.

A découvrir également : Faites un petit break à Nice pour vous ressourcer

Cependant, un ressortissant américain désirant se rendre aux USA peut se passer de l’ESTA. En outre, depuis la fin de l’année 2015, tout ressortissant à la fois de l’un des pays précités et de l’un des pays suivants : Soudan, Irak, Syrie ou Iran ; doit nécessairement détenir un visa pour aller aux USA.

Cette décision est valable aussi pour ceux qui ont pris par ces pays, au-delà du 1er mars 2011. Ceci permet de réduire le terrorisme en Europe.

A découvrir également : Les experts royaux affirment que Pippa Middleton a fait cela à ses fesses pour le mariage du prince William et de Kate Middleton

Désirer de passer au maximum 90 jours dans le pays

Le motif de votre voyage doit être le transit, les affaires ou le tourisme. Cependant, vous devez y séjourner pendant 90 jours maximum. Par ailleurs, les voies terrestres ne sont nullement concernées par l’autorisation. De plus, vous devez posséder votre passeport, en plus de l’autorisation ESTA. En outre, cette dernière doit être électronique.

Ce site vous renseigne plus sur l’autorisation ESTA : https://www.site-touristique.com/autorisation-esta-usa/

Réussir à l’évaluation des risques

Pour être apte au programme d’exemption, vous ne devez pas être une source de menaces pour les USA. Autrement dit, vous ne devez pas souffrir de maladies mentales, transmissibles ou physiques. En plus, vous ne devez pas être sujet de condamnation pénale ou d’arrestation.

Par ailleurs, lors du remplissage du formulaire, des questions vous seront posées sur votre identité et votre projet de voyage.

Les enfants sont-ils aussi concernés par cette autorisation ?

Sans distinction d’âge et de sexe, tous les enfants doivent détenir leur autorisation ESTA, avant de voyager aux États-Unis, qu’ils soient accompagnés ou non. Ainsi, l’adulte se charge de remplir le formulaire pour l’enfant. Par ailleurs, les enfants doivent eux aussi, avoir leur billet d’avion respectif.

À défaut de cela, ils peuvent s’inscrire sur ceux de leurs parents. Valant 14 $, le processus de demande d’autorisation ESTA ainsi que le délai d’obtention est le même, que ce soit pour un enfant ou un adulte. De plus, tout enfant désirant souscrire à la demande d’autorisation ESTA, doit avoir son passeport personnel électronique ou biométrique.

En définitive, vous devez remplir beaucoup de conditions pour obtenir votre autorisation ESTA. Mais la principale est d’être ressortissant ou membre d’un pays jugé éligible au programme d’exemption de visa américain traditionnel. Cependant, pour accélérer le processus, vous pouvez soumettre à la limite de 50 personnes, votre demande en groupe.