JeSuisVapoteur, le mouvement en ligne qui se bouge pour défendre la vape !

27
Je Suis Vapoteur

Les études sont claires, la vape est 95% moins nocive que la cigarette traditionnelle. Pourtant, la cigarette électronique n’en reste pas moins menacée, notamment par les directives à venir de la réglementation européenne, la fameuse Tobacco Products Directive (TPD). Vous aussi vous êtes convaincu que la vape est un moyen efficace d’en finir avec le tabac ? N’hésitez pas à vous engager et à interpeller les élus avec le mouvement Je Suis Vapoteur.

JeSuisVapoteur : de quoi s’agit-il ?

Créé sur l’initiative de l’agence OneShotMedia, Je Suis Vapoteur est un mouvement qui se consacre 100% à la vape. On y trouve d’une part une multitude d’articles faisant la chasse aux Fake News. L’objectif ? Diffuser les résultats d’études scientifiques et du corps médical prouvant que la cigarette électronique est jusqu’à 95% moins nocive que le tabac pour la santé.

A découvrir également : Combien coûte une assurance dommage ouvrage ?

Je Suis Vapoteur rétablit le vrai du faux, et on sait qu’on entend tout et n’importe quoi sur la vape dans les médias et autour de nous au quotidien. Il y a aussi bon nombre d’articles qui accompagnent les vapoteurs à l’utilisation de leur outil. Comment nettoyer sa vape ? Quand changer de matériel ? Il est important d’être correctement informé pour optimiser son expérience de la cigarette électronique.

Le deuxième volet de Je Suis Vapoteur consiste à sensibiliser les utilisateurs de la vape sur les dangers qui pèsent sur elle. Car si nous croisons aujourd’hui tous les jours des vapoteurs dans les rues, au travail et dans notre entourage, la pratique reste menacée, ce qui est souvent dû à une parfaite méconnaissance sur le sujet.

Lire également : LG présente PJ9 : sa nouvelle enceinte bluetooth en lévitation

Avez-vous déjà entendu parler de la TPD ?

La TPD, ou Tobacco Products Directive, est un acte législatif élaboré par le Parlement Européen et le Conseil de l’Union européenne. Il encadre la fabrication, la présentation et la vente des produits du tabac et dérivés du tabac, dont la cigarette électronique fait partie. Pour la vape, la directive impose notamment plusieurs règles aux fabricants d’e-liquides contenant de la nicotine.

Si la TPD est une bonne initiative dans le sens où elle vise à protéger les consommateurs en leur assurant de se tourner vers des outils et produits sécurisés, elle n’en reste pas moins une menace pour la pratique de la vape. Actuellement, les deux points sensibles sont le bannissement des arômes et la taxation.

Le Flavor Ban (ou bannissement des arômes) est donc l’une des première menaces qui pèsent sur la vape. Il s’agirait concrètement de supprimer les arômes des e-liquides, qui renforceraient l’attractivité des jeunes pour la vape. La taxation sur les produits de la cigarette électronique est l’autre principale menace. Elle aurait pour effet d’augmenter les prix et de mettre à mal le budget des consommateurs.

Le Flavor Ban et la taxation pourraient mettre en danger deux éléments qui attirent les personnes qui souhaitent arrêter de fumer : le fait de varier les plaisirs avec des arômes différents et celui de faire d’intéressantes économies au regard des prix du tabac.

Mais alors, comment agir pour défendre la vape ?

Tout simplement en se tournant vers le mouvement Je Suis Vapoteur. C’est le second gros volet du site après l’information : celui de proposer aux internautes de se mobiliser pour défendre la vape.

Comment ? Premièrement en interpellant les élus autour des dangers qui pèsent sur la vape, alors qu’il est prouvé que cette pratique est 95% moins nocive pour la santé que le tabac. Je Suis Vapoteur propose un un message pré-rempli à envoyer au député de sa circonscription depuis le site. Les coordonnées de l’élu sont déjà rentrées et le message peut être ajusté pour faire part de son expérience personnelle ou autres.

On retrouve aussi une multitude de documents (flyers, etc.) à imprimer et à diffuser autour de soi afin de rappeler les chiffres de la vape et ses effets. Ils sont mis à disposition des vapoteurs comme des professionnels.

De nos jours, le tabac continue à mettre en péril la santé de nombreuses personnes en France comme dans le monde entier. La crise sanitaire, le contexte géopolitique sont autant de raisons qui peuvent inciter à renouer avec le tabac et à prendre le risque de développer un cancer ou autres maladies cardio-vasculaires. Parce qu’elle propose l’utilisation d’e-liquides contenant de la nicotine (qui rappelons-le est additive mais non-nocive pour la santé contrairement aux autres produits de la cigarette), la vape permet de transitionner en douceur jusqu’à l’arrêt définitif du tabac. Il est donc important de se mobilier pour la défendre, en interpellant les élus, en en parlant autour de soi et en incitant à se tourner vers le mouvement Je Suis Vapoteur, le défenseur de la vape en ligne.