Le marketing: une dépense inutile ou un investissement profitable?

251
marketing digital

Beaucoup d’entreprises ne pensent pas à un aspect important pour leur développement : la publicité pour leurs produits. Mais il n’est pas toujours simple de définir un budget pour ce domaine, comme on s’attend à un retour sur l’investissement. Si celui-ci est absent, le budget attribué au marketing semble avoir été une dépense. Il est important de mettre en perspective la dépense et les gains espérés, en précisant l’échéance, afin que ce budget soit perçu comme un investissement et le service marketing comme un centre de profits.

Comment donc déterminer le budget pour le marketing?

Le facteur principal pour déterminer un budget de marketing va être la vente : combien vendez-vous par mois? Est-ce que un mois apporte plus de ventes? Voici l’avis des experts:

Le chiffre de 3 % des ventes revient régulièrement. C’est un point de repère valable. Mais vous trouverez toutes sortes suggestions allant de 1 % à 20 %. La situation de votre entreprise et les facteurs extérieurs influenceront énormément le montant que vous devriez consacrer.

Il existe aussi d’autres facteurs jouant un rôle dans ce budget : si une petite entreprise veut vendre un produit assez connu, elle devrait viser 1 à 3% au max.

Voici d’autres facteurs :

  • Le secteur d’activité. Certains secteurs exigent une campagne marketing plus élaborée que d’autres. Ces jours-ci, les entreprises en nouvelles technologies sont potentiellement les plus dépensières avec des budgets qui frisent parfois les 50 % des ventes, mais cette dépense énorme apporte aussi des avantages considérables ; qui n’a pas encore entendu de Apple ou de Nike?
  • La notoriété de votre entreprise. Une entreprise prospère, qui a une bonne réputation, peut facilement dépenser jusquà 10% de ses ventes pour le marketing. Ce taux dépend évidemment des ventes, comme un mois peut être mieux que l’autre. Une trop grande variation des dépenses pour le marketing peut montrer un manque de sécurité financière, ce qui va influencer négativement la réputation de l’entreprise.

Beaucoup d’entreprises qui ne voient pas de retour immédiat du marketing vont le qualifier comme une dépense, c’est donc pour ça qu’il est souvent négligé. Il met donc de la pression sur les dirigeants, qui doivent présenter les faits à leurs patrons, alors qu’un investissement sur quelques années va définitivement porter ses fruits.

Le marketing digital

Vous ne l’avez peut-être pas perçu, mais le passage au digital constitue une vraie valeur ajoutée pour une toutes les entreprises et encore plus pour les PME.

Dans un monde toujours plus connecté, le fait d’avoir un site internet ou un blog, d’y publier des contenus, est indispensable.

Sans parler du fait que vous êtes maître de la réputation de votre entreprise sur internet : vous choisissez la façon dont votre histoire est racontée, et la manière dont  les visiteurs et

prospects vous perçoivent. Les entreprises qui, aujourd’hui, ne possèdent pas de site internet ou n’ont pas la moindre démarche digitale, sont perçues comme des entreprises non seulement vieillisantes, mais surtout peu fiables. Pour garder une bonne image, il est donc important de pouvoir présenter tous ses documents sur son site internet.