La business intelligence et l’analyse de données pour les grandes entreprises

11

L’exploitation des données est un enjeu capital pour les entreprises qui souhaitent se développer ou se démarquer de leurs rivales. L’objectif principal de la « Business Intelligence » ou « Informatique Décisionnelle » est l’analyse de ces données. Pour en savoir plus, suivez cet article !

A découvrir également : Une salle de classe où rien ne dépasse

Les étapes du processus

Pour la gestion d’une entreprise, la Business Intelligence ou l’informatique décisionnelle est devenue incontournable. D’ailleurs, cela est clairement indiqué sur le site next-decision.fr, un cabinet spécialisé dans la Business Intelligence. La Business Intelligence a été créée pour favoriser l’exploitation quotidienne des données utiles à l’entreprise. Pour qu’elle traite les informations, le processus se déroule en 3 étapes :

Etape 1 : Collecte des données générées par l’entreprise

La collection des données réalisées par l’entreprise est la première étape. L’extraction de ces données des sources est estimée par cette collecte.

A découvrir également : Les sacs publicitaires personnalisables, le renouveau du street marketing ?

Etape 2 : Stockage des données

Après la collecte des données, il y a le stockage de ces données. Pour qu’elles puissent servir à la prise de décision, cette étape permet de regrouper ces informations dispersées.

Etape 3 : Lecture des données

La lecture de ces données est la dernière étape. Cette étape vise à faire de ces données, des instruments directs à la prise de décision. Elles seront alors exploitables par les personnes qui sont chargées de les employer. A cette fin, des outils spécifiques sont à leur disposition grâce à la Business Intelligence. Cette dernière favorise la fiabilité des données et leur exploitation rationnelle.

Les outils de la Business Intelligence

Afin de garantir le meilleur emploi possible des données, des outils spécifiques sont mis au point par l’informatique décisionnelle.

Ces données sont tout d’abord déposées dans une base de données spécifique (comme un data Warehouse), lorsqu’elles sont recueillies. En effet, la centralisation des données qui facilitent la prise de décision par l’entreprise se fait dans cet « entrepôt de données ». Mais il existe d’autres outils (comme les tableaux de bords) afin de transmettre l’information de façon claire. Une visibilité immédiate à ces données est fournie par exemple, par les tableaux de bords.

Sachez que l’obtention des informations dont les salariés concernés ont besoin se fait en quelques minutes lorsque les données font l’objet d’un classement méthodique. Grâce aux portails d’accès spécifiques, la consultation des tableaux de bord est rendue possible.

Enfin, les données ôtées en informations utiles à la prise de décision peuvent également subir une transformation grâce aux outils de « data mining » ou « exploration de données ».

Si vous êtes à la recherche d’un outil de restitution des données unique, optez pour Qlik Sense !

Informatique décisionnelle : quels avantages pour les entreprises ?

Pour les grandes et moyennes entreprises, la Business Intelligence présente plusieurs avantages. En fait, celle-ci favorise l’établissement des corrélations entre tel et tel fait. Elle offre également des éléments essentiels afin d’anticiper les grandes tendances et comprendre quelques évolutions.

L’accélération de la prise de décision est aussi assurée par l’informatique décisionnelle. En effet, en optant pour la Business Intelligence, vous ne perdrez plus de temps à collecter des informations car c’est un instrument privilégié d’optimisation de la productivité.

Lorsque vous croisez les informations qui proviennent des différentes parties de l’entreprise, l’informatique décisionnelle peut identifier les éventuels dysfonctionnements et apporter une solution.