Les installations spécifiques à un van aménagé

904

Le van aménagé est de plus en plus plébiscité par les amateurs de voyage. En effet, ce véhicule attire l’attention de plus d’un, car il constitue un moyen de transport simple et efficace. Il doit toutefois être aménagé de manière pratique pour répondre à tous les besoins des voyageurs : espace nuit, cuisine, ventilation, etc. Découvrez quelques installations indispensables pour un van aménagé.

L’espace nuit de votre van aménagé

L’espace nuit du van est principalement composé d’un couchage, qui doit être choisi avec grand soin. Les fabricants proposent à cet effet une large variété de lits.

A voir aussi : Un chauffeur privé pour visiter Marseille

Lits dinette

Les lits de type « dinette » sont très répandus dans les vans aménagés. En général, la table doit être pliée et les sièges retournés pour offrir un couchage de deux personnes, ou plus. Ce type de lit est économique aussi bien en termes de budget que d’espace. Pour bien choisir son matelas en mousse pour son van aménagé, nous vous conseillons de prendre en compte différents critères comme la longueur et la largeur dont vous disposez, ainsi que l’épaisseur du matelas.

Lits banquettes

Le lit-banquette désigne les sièges passagers qui se couchent afin de former un couchage pour la nuit. Il est très utilisé dans les vans et apprécié pour sa praticité et sa facilité d’utilisation. Par ailleurs, il offre des couchages supplémentaires si l’espace nuit comporte déjà un ou des lits. Le lit banquette doit être replié pendant la journée.

A découvrir également : Comment souscrire une assurance auto pas chère ?

Lits relevables

Si le van est doté d’un toit ouvrant, il peut alors offrir un couchage relevable. Il s’agit d’un lit qui peut être défait quand le toit est déplié, et qui est facile à mettre en place.

van aménagé lit

Les équipements pour le coin cuisine du van

En règle générale, la cuisine d’un van aménagé comporte deux ou trois plaques de cuisson, un petit évier, un réfrigérateur et un plan de travail compact. Vous pouvez tout de même opter pour des modules tout faits, si le véhicule n’est pas déjà équipé. À cet effet, faites appel à un professionnel pour connaitre les différentes possibilités qui s’offrent à vous. Si vous installez la cuisine vous-même, faites vérifier les différentes installations (eau, gaz…) par un spécialiste du domaine. Le choix de l’emplacement varie selon les besoins et les préférences : en face de la porte coulissante, à proximité de celle-ci…

Certains voyageurs choisissent de placer le coin cuisine à l’arrière du véhicule. Cette option est moins encombrante et se distingue en général par des tiroirs à tirer vers l’extérieur. Les cuisines extérieures sont idéales pour l’été, mais ne conviennent pas à ceux qui voyagent toute l’année.

Les éléments pour une isolation et une ventilation adéquates

Pour un confort optimal dans votre van aménagé, l’isolation et la ventilation sont des points à ne pas négliger.

L’isolation

L’isolation thermique permet de conserver la chaleur en hiver, mais aussi d’apporter un peu de fraicheur durant les journées estivales. Par conséquent, elle vous aide à profiter de votre véhicule en toutes saisons. Pour la réaliser, il existe de nombreux matériaux isolants :

  • la laine,
  • le liège,
  • l’armaflex,
  • la paille de riz, etc.

Il y a aussi l’isolation multicouche, adaptée aux budgets limités ou à ceux qui souhaitent réaliser des travaux rapides. Elle peut également être une bonne option si le van n’est pas utilisé très souvent.

L’isolation phonique est aussi indispensable. En effet, elle vous permettra de vous reposer et de vivre confortablement dans votre van sans être dérangé par les bruits environnants. Une bonne isolation acoustique aide à réduire les bruits de 50 %. Les meilleurs isolants phoniques sont le liège expansé, l’armaflex et le liège projeté. Nous vous conseillons de réaliser les travaux d’isolation phonique en même temps que l’isolation thermique.

La ventilation

Concernant la ventilation, on distingue deux options : l’aération haute et la ventilation par le bas. Pour l’aération haute, vous pouvez opter pour un champignon de toit ou un lanterneau qui est d’ailleurs plus courant dans les aménagements de van. Et pour cause, il offre un puits de lumière, permettant d’économiser sur l’éclairage et assure une circulation optimale de l’air. En effet, certains modèles peuvent comporter un ventilateur qui évacue l’air chaud et favorise l’entrée de l’air froid. L’aération est permanente et réduit les risques de condensation dans le véhicule. Les champignons de toit constituent tout de même une bonne alternative et existent en divers modèles : solaire, mécanique…

Pour l’aération basse, les grilles sont la seule option possible. Elles sont disponibles en différentes formes, matières et couleurs et offre deux possibilités de montage : directement sur le sol ou dans la contremarche du van.

N’oubliez pas enfin le système électrique du van qui facilite l’usage de nombreuses commodités modernes dans le van : éclairage, climatisation, réfrigération, ventilateur… Les sources d’énergie possibles sont nombreuses et variées : générateur portable, batterie, panneaux solaires, énergie éolienne, etc. Avec tous ces équipements, votre van sera aménagé de la meilleure manière qui soit afin de partir à l’aventure.