Téléassistance : définition et explications

154
Old woman's hands

Certaines couches de la société telles que les personnes âgées, les personnes handicapées… sont souvent isolées. Pour leur apporter assistance la téléassistance a été créée. Mais qu’entend-on réellement par téléassistance et quelles sont les caractéristiques de ce service ? Retrouvez toutes les explications dans cet article.

Qu’est-ce que la téléassistance ?

Créée en 1974, la téléassistance est un service qui consiste à assister à distance les personnes vulnérables. Elle vise à remédier à l’isolement et à la solitude des personnes fragiles et facilite leur maintien à domicile. En cas de besoin, ces personnes doivent contacter en urgence l’opérateur qui se chargera de leur apporter l’assistance nécessaire. En effet, généralement, la personne concernée dispose d’un équipement qu’elle doit actionner pour alerter le service de secours. La téléassistance est indispensable en cas de malaise, de difficultés respiratoires, d’accidents domestiques, de brûlure… De même, en cas d’infraction, d’agression à domicile, ou en cas de ressentiment de grande solitude, on peut recourir à un service de téléassistance. Encore appelé assistance téléphonique ou assistance à distance, le service de téléassistance est disponible tous les jours et à n’importe quelle heure.

Lire également : La décision de la CPME pour diminuer les arrêts maladie

Suivant les dispositions favorisant le maintien à domicile des personnes fragilisées, la téléassistance doit être assurée par les autorités départementales. Toutefois, elles peuvent déléguer cette mission à des opérateurs privés, des associations ou encore aux services médicaux d’urgence.

Différents types de téléassistance

On distingue trois grands types de téléassistance : la téléassistance à domicile, la téléassistance mobile et la téléassistance médicalisée. La téléassistance à domicile est le service de téléassistance le plus répandu. Il s’agit d’assister à domicile une personne fragile. Pour cela, il est mis à disposition de cette personne un équipement constitué d’un émetteur et d’un transmetteur. Installé dans la résidence du bénéficiaire, le transmetteur est connecté à la prise téléphonique. L’émetteur quant à lui est un bracelet ou un pendentif que le concerné porte en permanence. En cas de difficulté, il lui suffira d’appuyer le bouton d’alerte de l’émetteur. La téléassistance mobile est un service basé sur la technologie de pointe. En effet, en cas de problème, les capteurs de mouvement font déclencher une alarme. L’opérateur est ainsi alerté et localise la position du concerné grâce au GPS. Enfin la téléassistance médicale est conçue pour secourir dans les situations d’urgence telles que les malaises, les chutes… Le patient bénéficie alors d’une assistance médicale.

A découvrir également : Comment bien choisir des lunettes de vue ?

Personnes pouvant souscrire à la téléassistance et les avantages du service

Le service de téléassistance est destiné aux personnes vulnérables. Il est question des personnes âgées, des personnes en situation de handicap puis des personnes hospitalisées à domicile. La téléassistance a plusieurs avantages. D’abord, elle permet au bénéficiaire de vivre paisiblement chez lui et d’être autonome. Ensuite, l’assistance à distance permet d’éviter l’internement dans un centre spécialisé. Enfin, grâce à la téléassistance, les personnes fragiles se sentent en sécurité chez eux et sont mieux épanouies. Pour bénéficier d’un service de téléassistance, il faut débourser quelques euros.

Coût de la téléassistance

Le prix de la téléassistance varie en fonction du type de prestation. Pour une téléassistance à domicile, il faut payer environ 30 euros par mois. La téléassistance médicale coûte entre 50 et 70 euros par mois. Et il faut dépenser entre 30 et 40 euros par mois pour souscrire à la téléassistance médicalisée. Ces différents coûts prennent également en compte la location du matériel de téléassistance et sa maintenance sans oublier l’abonnement. Outre cela, certains opérateurs exigent des frais de dossier ou d’installation qui sont communiqués au souscripteur avant la signature du contrat. Si une personne fragilisée n’a pas les moyens de s’offrir ce service, elle peut solliciter les aides octroyés par l’État dans le cadre de la téléassistance.

Aides pour la téléassistance

Lorsque vous recourez à un opérateur certifié « services à la personne », vous pouvez bénéficier des aides de l’État. Par exemple, si l’adhérent est imposable, il peut bénéficier d’une réduction d’impôt équivalent à 50 % du montant de l’abonnement. En revanche, si l’abonné n’est pas assujetti à l’impôt, il lui sera octroyé un crédit d’impôt. Par ailleurs, vous pouvez recourir à l’allocation personnalisée d’autonomie pour payer les frais de téléassistance.

Éléments à prendre en compte pour choisir son abonnement

Plusieurs opérateurs proposent des services de téléassistance. Pour faire le bon choix, il faut alors prendre certaines précautions. Premièrement, il faut réclamer à l’opérateur un exemplaire du contrat de prestation. Il s’agit d’un document important. Deuxièmement, il faut vérifier s’il est possible de suspendre le contrat de téléassistance et les frais de reconduction prévue à cet effet. Troisièmement, le souscripteur doit se renseigner sur le délai de réparation du matériel en cas de panne. De même, il doit s’assurer que le prestataire prend en charge les frais de maintenance de l’appareil.

La téléassistance est un service d’assistance à distance destiné aux personnes vulnérables. Elle favorise le maintien à domicile de ces personnes et leur permet de vivre en toute tranquillité.