Comment s’y retrouver avec son crédit consommation ?

91

Il n'est pas toujours aisé de s'y retrouver lorsqu'on souscrit un crédit consommation, alors même que le banquier vous a remis beaucoup de documents préalablement à la conclusion du contrat. Le contrat doit évidemment être conservé pendant toute la durée du financement afin d'y avoir recours à tout moment pour vérifier notamment les modalités de remboursement. Cependant, le contrat n'est pas toujours lisible pour un consommateur non averti. Pour pouvoir s'y retrouver, il est préférable d'avoir recours à son tableau d'amortissement.

À quoi sert le tableau d'amortissement ?

Le tableau d'amortissement est un document contractuel qui doit être remis obligatoirement au consommateur lorsqu'il souscrit un crédit consommation. Il permet de déterminer la part du capital et des intérêts remboursés à chaque échéance. Il contient toutes les informations financières du financement : le montant du capital emprunté, le taux du crédit, la durée et corrélativement la fin du financement. Si vous avez souscrit une assurance emprunteur proposée par le banquier, il est possible que le tableau d'amortissement dispose d'une colonne relative au règlement mensuel de la cotisation d'assurance. Cependant, cette information n'est pas obligatoire et dépend donc des établissements bancaires. Dans le cas où vous souhaiteriez faire un remboursement anticipé, vous pouvez consulter votre tableau d'amortissement pour déterminer le capital à rembourser au jour du versement. L'avantage est que vous pourrez également vérifier le montant de l'indemnité consécutive à ce remboursement communiquée par votre banque. Pour un crédit immobilier, l'indemnité est de maximum 3% du capital restant dû et elle ne peut pas dépasser 6 mois d'intérêt. Par ailleurs, il ne faut pas oublier qu'il existe des possibilités d'exonération de cette indemnité pour les crédits immobiliers souscrits après juin 1999.

Le tableau d'amortissement comme mode de preuve  

Le tableau d'amortissement est un document contractuel. Avant le premier déblocage de fonds ou pendant la période de préfinancement, il n'est délivré par la banque qu'à titre informatif puisqu'il est seulement théorique. Il est fictif tant que le prêt n'est pas totalement débloqué. La banque doit être très prudente dans la délivrance de ce document, car s'il comporte une erreur, le consommateur pourra s'en prévaloir devant les tribunaux.