Crédit immobilier : est-ce le bon moment pour faire une demande et acquérir un habitat ?

195
appartement paris

Tout le monde le sait. La crise sanitaire que subit le monde actuellement a fait reculer de nombreux projets et énormément de personnes dans de nombreux domaines. En ce qui concerne les crédits immobiliers, le niveau d’acceptation des demandes de prêt est vraiment en baisse. Toutefois, il est important de souligner malgré tout, que le secteur semble rester dynamique et que les Français veulent toujours investir dans l’immobilier. Mais, il est important de se demander ce qu’il en est actuellement des conditions d’accès aux crédits.

L’immobilier va-t-il profiter de la crise ?

La crise sanitaire au travers de laquelle passe actuellement le monde amène de nombreuses personnes à vouloir changer de vie, et c‘est tout à fait normal. Pour certains, l’objectif est de changer de régions, afin de se rapprocher de zones beaucoup plus rurales et même d’y investir vu que les prix y seront moins chers. Pour d’autres, le confinement a fait naître en eux la volonté d’acquérir une seconde résidence en campagne. Mais la question qu’on se pose, c’est si le contexte est propice aux investissements.

A lire également : Paris attire toujours plus les sièges d’entreprises

En effet, à la suite d’un arrêt complet entre mi-mars et mi-mai, les intérêts en matière de crédit ont nettement augmenté, et ont d’ailleurs atteint des moyennes de 1,29 %. C’est de toutes évidences une réponse directe à la montée du nombre de victimes de la crise, à l’augmentation des risques, ainsi qu’à l’incertitude que réservent les prochains mois. Toutefois, l’observatoire Crédit Logement-CSA dénote une augmentation des demandes de prêts immobiliers durant les mois de juin, et ce, même si on est loin du niveau des activités du mois de février 2020.

En revanche, on observe une véritable baisse au niveau des taux de crédits dans le domaine de l’immobilier au mois de juillet 2020. Ainsi, on peut en sous-entendre que l’été 2020 peut être une très bonne période pour obtenir d’excellente solution en matière de financement. D’ailleurs, il y a l’expert en crédit VousFinancer qui vous y aide, et qui vous offre son accompagnement à travers les différentes étapes du projet immobilier que vous désirez concrétiser. Ainsi, on constate que certains prêteurs offrent des taux qui vont jusqu’à – 0,30 pts, lorsque le dossier est bien constitué et qu’un professionnel l’optimise au mieux.

A lire en complément : Comment augmenter la valeur de sa maison ?

Des taux de plus en plus intéressants avec des conditions d’accès corsés

S’il est vrai que les taux de crédit ont une forte tendance à diminuer, il n’en est pas moins que l’incertitude qui prévaut dans de nombreux secteurs d’activités sur le plan économique ainsi que le chômage partiel dont ces secteurs font objets, a des répercussions quant à leurs facilités d’obtention de prêt par les acteurs de ce secteur. Ainsi les établissements de financements qui respectent au mieux les conseils du HCF, dit haut conseil de stabilité financier, rendent fortement difficiles les conditions d’accès aux prêts. Ces derniers n’accordent plus de crédit avec une durée de remboursement de plus de 25 ans et rejettent tous les dossiers des ménages sujets à un taux d’endettement de plus de 33 %. En gros, les ménages ne bénéficiant que de revenus modestes subissent énormément ces contraintes.

Ainsi, pour pouvoir bénéficier actuellement de crédit immobilier, il est conseillé de disposer de revenus stables, d’un niveau d’endettement raisonnable, ainsi que d’un certain niveau d’apport financier. Il faut toutefois rester optimiste. Ce n’est qu’une situation temporaire qui passera d’un moment à l’autre.