Bien choisir sa mutuelle quand on est senior

243

Vous approchez de la retraite ou de la préretraite, les risques de santé ne sont donc plus les mêmes. Il est indispensable de souscrire une complémentaire santé adaptée pour la prise en charge de vos dépenses. 

Les besoins de santé sont propres à chacun

Il vaut mieux être prudent afin d'éviter les problèmes financiers. Les soucis de la vue, de l'audition… Les frais médicaux qui leur sont imputés sont très mal remboursés par la Sécurité sociale. Quant aux prothèses dentaires, elles peuvent coûter jusqu'à plus de 900 euros. Le contrat de votre future mutuelle devra prendre en compte tous ces paramètres. Souscrire un contrat uniquement parce qu'il est le moins cher serait une erreur. Ce n'est pas parce qu'une compagnie est plus connue que ses services sont meilleurs. Confrontez les offres en faisant jouer la concurrence. Utilisez un comparateur, il vous permettra d'identifier les prix, mais aussi les garanties des différents contrats.

Le coût d'une assurance santé senior varie selon les garanties

La personne de plus de 60 ans peut être amenée à consulter un médecin très régulièrement. Les mutuelles sont généralement performantes dans ce domaine. Privilégiez l'hospitalisation, car le contrat doit proposer un séjour sans une limitation de durée ainsi qu'une prise en charge des frais réels. Avec l'inflation des honoraires médicaux, la réduction des remboursements, la complémentaire santé apparaît comme indispensable, mais son coût ne cesse d'augmenter puisque les organismes spécialisés ne cessent de revoir leur grille.

Comme au supermarché, les promotions se multiplient 

En fin d'année, les organismes vous incitent à changer de mutuelle. Les contrats débutent souvent en janvier. Un ou deux mois sont couramment offerts. Pour bien choisir, il est nécessaire de dresser une liste complète de ses besoins en matière de santé. Réitérez l'opération tous les ans, car, lorsque l'on prend de l'âge, les problèmes de santé ont tendance à s'accumuler. Il est aussi judicieux de vérifier le délai de carence. En effet,  un nombre important de mutuelles ne vous remboursent qu'après quelques mois de souscription, 

C'est surtout vrai pour les soins onéreux comme les interventions chirurgicales dans le secteur non conventionné. Les médecines douces, les cures thermales sont entrées dans les mœurs. Les complémentaires santé sont nombreuses à les rembourser. Elles proposent également une assistance, une aide-ménagère, une personne qui peut s'occuper des animaux quand vous êtes hospitalisé. Lorsque vous avancez en âge, certaines mutuelles vous ferment leurs portes ou augmente leur tarif, il est impératif de bien se renseigner et de faire jouer la concurrence.