Ce qu’il faut savoir avant de louer un appartement à Paris avec son animal de compagnie

97

Les logements à Paris ne sont pas réputés pour être des plus spacieux. Les appartements parisiens petits et exigus ne facilitent pas la cohabitation avec un animal.

Pour autant, avoir un animal de compagnie tout en habitant à Paris n’est pas incompatible. En effet, de nombreux animaux s’adaptent bien à la vie en appartement.

Lire également : Comment investir en SCPI ?

Néanmoins, avoir un animal de compagnie dans une location à Paris entraîne des responsabilités. Découvrez tout ce qu’il faut savoir avant de louer un appartement avec votre animal de compagnie.

1. S’informer sur vos droits

Selon la loi, si vous louez un appartement sur une longue durée, le propriétaire ne peut pas vous empêcher d’avoir un animal, que le bien soit meublé ou non. Les seules exceptions s’appliquent pour les chiens d’attaque et les espèces protégées tels que les mygales ou scorpions. Ces animaux peuvent être interdits par le propriétaire, car ils sont considérés comme dangereux.

A lire en complément : Les critères à considérer pour choisir un appartement à louer

En revanche, si vous louez un appartement pour les vacances ou pour quelques semaines, le propriétaire peut se réserver le droit d’interdire la présence de tout animal de compagnie.

De nombreux sites de locations entre particuliers proposent de filtrer leurs recherches avec le critère « animaux acceptés ». Ainsi, vous ne prenez aucun risque et êtes sûr que votre fidèle compagnon sera toléré.

2. Communiquer ou non avec votre propriétaire

Lorsque vous entamez vos visites d’appartements, vous n’êtes pas obligé de mentionner que vous possédez un animal de compagnie.

Dans une ville comme Paris avec une forte demande locative, les bailleurs sont de plus en plus exigeants. Certains sont réticents à la présence d’animaux dans leur appartement, à vous donc de juger s’il est bon de les en informer.

Par contre, si vous louez un logement pour les vacances, il est nécessaire que vous informiez le propriétaire que vous possédez un animal.

Il n’est d’ailleurs pas rare qu’il réclame un dépôt de garantie plus élevé pour pallier les éventuels dommages provoqués par votre boule de poil.

3. Trouver un logement adapté à votre animal de compagnie

Tous les animaux de compagnie n’ont pas les mêmes besoins. Si certains chiens ou chats s’acclimatent très bien à la vie en appartement, d’autres ont besoin de plus d’espace pour s’épanouir. Il est donc indispensable que vous trouviez un logement adapté à votre animal de compagnie.

Dans tous les cas, respectez le bien-être de votre animal et veillez à le sortir au moins deux fois par jour.

4. Respecter les locaux et vos voisins

Louer un appartement avec son animal de compagnie requiert de respecter certaines règles de savoir-vivre.

En tant que locataire, vous devrez prendre toutes les mesures nécessaires pour maintenir votre appartement en état au risque de perdre une partie de votre caution. Vous serez le seul responsable en cas d’incident lié à votre animal de compagnie.

Vous vous engagez également à être vigilant à ce que votre animal ne détériore pas les parties communes de votre immeuble.

À Paris, les appartements sont petits et les murs souvent assez fins, il n’est pas rare de se retrouver à entendre la conversation de son voisin. Un chien qui aboie toute la nuit, un chat qui miaule à répétition aura sûrement tendance à agacer vos voisins.

Si ces bruits ne sont pas récurrents, il est fort probable que votre voisinage fasse preuve de compréhension. Néanmoins, dans la mesure du possible, soyez attentif à ce genre de nuisance sonore.