Comment devenir un conseiller immobilier indépendant ?

35

Le marché est très dynamique depuis quelques années, il est donc difficile de jongler avec toutes les spécificités. Un conseiller immobilier indépendant accompagne ainsi tous les clients lors de leurs recherches. 

Une présence indispensable pour déjouer les pièges

Les particuliers peuvent évoluer sans l’aide d’un professionnel, mais vous n’êtes pas à l’abri d’une mauvaise surprise. Ils sont nombreux à se rapprocher d’un expert puisqu’il partage des conseils pertinents. Il est donc judicieux de devenir un conseiller immobilier indépendant, car il est largement sollicité par les clients grâce à des informations pertinentes et une véritable aide durant toutes les phases de la recherche du bien immobilier jusqu’à la signature du contrat.

Quel parcours privilégier pour devenir un conseiller ? 

Pour embrasser cette carrière, vous devez posséder un bac +3 avec une spécialisation pour le domaine économique, commercial et juridique. Le BTS dédié à l’immobilier peut également s’avérer suffisant, car certains professionnels exercent sans diplôme. Vous devez alors respecter quelques conditions importantes :

  • Un salarié titulaire de la carte T avec une expérience de 10 ans au minimum est accepté
  • Une expérience de 4 ans est suffisante si vous avez eu le statut cadre 
  • La VAE peut aussi vous aider à valoriser votre expérience

Plusieurs voies sont à votre disposition si vous souhaitez devenir un conseiller immobilier indépendant, mais, si vous n’avez pas un diplôme, il faudra vous familiariser avec ce secteur. 

Suivez l’actualité immobilière 

Pour accompagner les clients dans leurs démarches, une maîtrise parfaite des formalités administratives, des tendances en termes de coût, des préférences des agences sont nécessaires. Même si vous obtenez ce statut, il est impératif de s’informer régulièrement avec des données pertinentes afin de répondre aux consommateurs qui seraient intéressés par les actualités immobilières. Renseignez-vous aussi sur les crédits, car un conseiller peut accompagner les futurs acquéreurs dans le financement de leur bien.