Évaluer sa maison pour la succession : les étapes clés

690

Sous-évaluer ou surestimer la valeur d’une maison en succession n’est pas bon pour vos droits de succession ni pour les éventuelles transactions que vous projetez de faire. Quelles sont les étapes essentielles à faire pour estimer à juste prix une maison pour la succession ?

La nécessité d’estimer la valeur d’une maison pour la succession

Il est difficile de discuter patrimoine et héritage entre héritiers après le décès d’un proche, il faut l’admettre. Toutefois, les héritiers disposent d’une année au maximum pour régler les démarches nécessaires concernant une succession. Vous pouvez estimez votre maison pour la sucession sans passer par un notaire, cette démarche est incontestablement plus économique.

A découvrir également : Location de box et de garde-meuble : comment organiser au mieux votre espace de stockage

En quelques clics, il vous est possible d’effectuer une estimation en ligne de maison, et ce, que ce soit pour une succession ou pour une transaction, comme la vente du bien. Pour les héritiers, il est nécessaire de déterminer la valeur vénale d’un bien pour le simple fait qu’il servira à déterminer les droits de succession à verser à l’administration fiscale.

Estimer la valeur vénale ou valeur marchande d’une maison pour la succession est une obligation légale. Par ailleurs, à partir du moment où la valeur du bien dépasse les 5 000 euros, l’estimation de sa valeur pour la succession doit être faite par le notaire. Mais que cette tâche soit confiée à un notaire ou non, vous avez toujours la possibilité d’estimer vous-même la valeur de vos biens immobiliers.

A découvrir également : Que réserve la loi Pinel aux investisseurs en 2018 ?

Étapes à suivre pour l’estimation de la valeur vénale de son bien immobilier

Dans le cadre d’une succession, l’estimation des biens et patrimoines du défunt est une obligation légale. Il est utile de rappeler que les maisons, les appartements, les immeubles, les bois ou encore les forêts doivent faire l’objet de cette estimation. S’il s’agit de l’estimation immobilière d’une maison ou d’un appartement, rien de plus facile.

Vous pouvez même là tout de suite faire l’estimation en ligne d’un bien immobilier. Utilisez tout simplement un outil d’estimation immobilière comme celui proposé par Bien Estimer by SAFTI. Tout ce que vous avez à faire c’est de renseigner l’adresse exacte du bien immobilier à estimer. L’outil se charge de faire les calculs nécessaires pour vous donner une évaluation de la valeur de votre bien.

Un outil d’estimation immobilière en ligne estime le plus précisément possible la valeur sur le marché du bien. Entre autres, il prend en compte le prix au m2 du marché dans le secteur où se trouve votre bien. Un tel outil peut également se servir des bases de données comme celles utilisées par les notaires et les professionnels de l’immobilier. Néanmoins, souvent, l’estimation en ligne n’est pas suffisante.

Faire appel à un notaire pour l’estimation de sa maison

En somme, dans le cadre d’une succession, les héritiers feraient toujours mieux de confier la tâche de l’estimation de la valeur vénale du bien à un notaire. Et pour cause, les étapes nécessaires pour la succession passent toutes par le notaire.

Autant confier cette tâche à ce professionnel qui, entre autres, sera dans tous les cas sollicité pour l’ouverture de la succession, le bilan complet du patrimoine du défunt, l’établissement de l’acte de notoriété ou encore la rédaction de l’acte de partage des biens de succession.

Le notaire, en utilisant les outils en ligne auxquels vous pouvez avoir accès, établit un avis de valeur. Si besoin, il peut effectuer une estimation plus approfondie : l’expertise immobilière. Cette dernière est plus précise, fiable et détaillée. Il s’agit d’un audit effectué sur terrain.