La sécurité des piétons autour des zones à 30 km/h

36

Dans les grosses et les petites agglomérations, la sécurité des piétons autour des écoles, des établissements sportifs ou des zones pavillonnaires est devenue l’une des priorités. Voilà pourquoi, les collectivités n’hésitent pas à déployer un certain nombre de stratégies de manière à forcer les automobilistes à lever le pied.  

De la sensibilisation à la prévention des risques sur la route

L’une des principales préoccupations des collectivités, c’est bien évidemment la sécurité de ses usagers. Et plus principalement, des piétons. En effet, aux abords des écoles ou des établissements sportifs, nombreux sont désormais les bénévoles qui hissent le gilet jaune de manière à faire la circulation. De cette manière, les voitures sont forcées de s’arrêter au passage piéton et toute embardée ou refus de priorité devient impossible. Une autre stratégie adoptée est la mise en place de radars pédagogiques qui fonctionnent à l’énergie solaire et qui affichent automatiquement la vitesse du conducteur. En rouge ou en vert, celui-ci sera averti sur son allure et sur les risques qu’il est susceptible de faire encourir aux usagers autour de lui. De cette manière, il lèvera automatiquement le pied de manière à moduler son allure et adapter sa conduite.

Ralentir dans les zones à 30 km/h 

Mais dans les zones à 30 km/h, c’est souvent le coussin lyonnais ou ralentisseur qui est préconisé. Distribué par des entreprises spécialisées dans du mobilier urbain, il répond aux dernières normes françaises et européennes en matière de sécurité. Par ailleurs, il est bien souvent conçu par des entreprises françaises qui souhaitent limiter les coûts de production et leur bilan carbone lors de son transport. Idéal pour les zones à risques, il force les automobilistes à lever le pied mais n’entrave pas la circulation des motos, des bus ou encore des tracteurs puisque leurs roues peuvent passer de chaque côté. De cette manière, les piétons se sentiront bien plus en sécurité et les automobilistes ne craindront pas l’accident.