Marseille : José Anigo licencié par l’Olympique de Marseille

201

marseille-jose-anigo-licencie

Décidément, tout bouge à l’Olympique de Marseille. Après le licenciement de Franck Passi à quelques jours du classico contre le Paris Saint-Germain, c’est au tour de José Anigo, ancien entraîneur du club, de connaitre de même sort. C’est une page de 40 ans dans le club qui vient de se refermer et l’ancien joueur et entraîneur de l’OM n’est plus salarié du club. Selon la Provence, une procédure de licenciement avait déjà été enclenchée par l’ancienne équipe dirigeante. La nouvelle équipe ne vient que confirmer ce qui se tramait depuis quelques jours.

De profonds changements dans le club

Depuis l’arrivée du milliardaire américain Franck McCourt, de profonds changements sont notés dans le club. Après le départ de la propriétaire, de Franck Passi, c’est au tour de José Anigo de se séparer du club phocéen. Selon le deal effectué par Passi, la nouvelle direction se devait de payer pour Anigo. Le nouveau dirigeant Jacques Henri Eyraud a hérité d’un dossier d’avocat licenciement Marseille assez compliqué vu le profil de José Anigo. Celui-ci était en effet le directeur sportif du club de 2004 à 2014 et acteur majeur de l’équipe des « Minots », les jeunes du centre de formation de l’OM qui avait sauvé l’équipe de la ruine en 1981 avant de remonter en 1re division en 1984. C’est par la suite de l’épopée Bernard Tapie est passée par là.

Une finale de coupe de l’UEFA en 2004

Parmi les grandes réussites de José Anigo au sein de l’Olympique de Marseille, on a surtout la finale de la coupe d’Europe de 2004 avec le club phocéen. Mais avant cela, l’homme était revenu au sein du club en tant que formateur. Ensuite, il a passé 3 ans sur le banc du club, en 2001, 2004 et 2013. Anigo a longtemps été considéré comme un entraîneur pompier et ses succès sont assez mitigés au club après la finale de 2004.

Depuis 2014, il était devenu le directeur du développement international du club phocéen et chargé d’observer les joueurs sur le continent africain. Il vit actuellement à Marrakech.
Comme de nombreux dirigeants de l’OM, Anigo a été cité dans l’affaire des transferts douteux sur laquelle la justice poursuit toujours son enquête selon son avocat licenciement Marseille. Il s’est contenté de déclarer qu’il a toujours cherché à servir avec force les intérêts de l’OM et de son actionnaire avec la plus grande loyauté. Pour le moment, son divorce avec le club phocéen semble acté.