Nos conseils pour planter les rosiers dans votre jardin

20

À bien des égards, les roses sont la star des fleurs. C’est le genre de fleurs qui revêt de nombreuses significations et tout le monde rêve d’en avoir chez lui. Avoir de belles roses dans votre jardin à en faire pâlir plus d’un, passe nécessairement par des plants bien entretenus, car ce sont des fleurs exigeantes. Découvrir nos astuces pour planter vos rosiers afin d’avoir de magnifiques fleurs.

À quelle période de l’année faut-il planter ses rosiers ?

Les roses sont des fleurs que l’on peut offrir à diverses occasion, pour témoigner de sentiments divers. Mais avant d’en avoir, il faut les planter. Il est généralement conseillé de planter les rosiers entre octobre et mai. Cette période est parfaite surtout si vous plantez en sols légers. Si par contre, votre sol est lourd et se situe en altitude, il est préférable de repousser la mise en terre de vos rosiers à février ou mars. Bien qu’ils supportent assez bien le froid, les rosiers ne doivent surtout pas être plantés lorsque le sol est gelé ou quand il est trop humide.

Où planter vos roses ?

Pour bien fleurir et avoir de beaux rosiers, ceux-ci ont besoin d’être exposés au soleil. Ils ne doivent surtout pas être mis à l’ombre au risque d’avoir un rendement peu conséquent et de succomber à certaines maladies. Vous devez éviter les plants dans des sols lourds, humides, gelés, calcaires ou argileux. Le rosier doit aussi être protégé des intempéries comme les fortes pluies ou de grands vents.

Les différentes familles de rosiers

Les rosiers sont répartis en quatre grandes familles : les rosiers buissons, les rosiers paysagers, les rosiers couvre-sols, les rosiers grimpants. Le choix du rosier à planter dépendra des résultats que vous souhaitez obtenir : la couleur, le parfum, de la période de floraison…

Conseils pour bien planter son rosier

La mise en plant de vos rosiers commence par la préparation de votre terrain. Cela doit normalement commencer quelques semaines avant la plantation des rosiers. Si votre sol est calcaire, vous devez le mélanger avec de la terre de Bruyère. Pour un sol sablonneux, mélangez-le avec du fumier et de l’humus. Sur un sol n’ayant jamais accueilli de plants, défrichez-le.

Planter un rosier à racines nues

Si vous plantez votre rosier à racines nues, il est préférable d’éviter les périodes de gels. Et cela doit idéalement être fait entre novembre et février.

  • Commencez d’abord par creuser des trous larges et profonds de 40 cm. Cela permettra aux racines d’être à leur aise et facilitera leur développement.
  • Dans le trou, ajoutez un combo d’engrais et de terre. Ce mélange est très bon pour la croissance des racines de votre rosier.
  • Couper le bout des racines et plantez les environ 3 cm en dessous du niveau du sol.
  • Fermez le trou, tassez et ensuite arrosez abondamment.

Planter vos rosiers en pot

Pour les rosiers en pot, votre contenant doit au moins avoir 50 cm de largeur et de profondeur. Les mensurations peuvent aller jusqu’à 80 cm. Cela dépendra de la nature de votre rosier. Pour le contenant, la matière n’importe pas vraiment. Dans le pot, vous devez ajouter un combo fumier et algues pour stimuler la croissance des racines. Ensuite, vous devez séparer chaque racine une à une ; puis tremper la motte dans l’eau pour un apport d’humidification aux racines, la placer au milieu du trou et mettre en terre les racines. À la fin, arrosez abondamment.

Avant de planter vos rosiers, il est important de rafraîchir les plantes et d’enlever les parties malades, cassées… Avec ces quelques conseils, votre jardin s’embellira bientôt du magnifique spectacle de belles roses à la floraison.