Quelles sont les différentes batteries existantes sur le marché ?

266
Batteries

Si la batterie lithium ou batterie lithium-ion est celle qui est la plus connue du grand public, il existe en fait différents types de batteries ou modèles de batteries. Des modèles de batteries avec des fonctionnements bien différents et donc une utilité différente.

La batterie lithium

La batterie lithium est une batterie très communément utilisée de nos jours et on peut même distinguer trois types de batteries lithium.

A lire en complément : Plombier Créteil : avis et conseils pour trouver son plombier local

La batterie lithium-ion

La batterie lithium-ion est une pile dédiée au stockage de l’énergie stationnaire. Son utilisation peut être faite aussi bien pour alimenter un smartphone qu’une voiture électrique. Les échanges d’ions lithium entre la cathode et l’anode caractérisent la batterie lithium-ion et permettent son bon fonctionnement. Parmi les différents modèles de batteries, la batterie lithium ion est celle que l’on retrouve le plus pour un usage domestique (plus d’informations sur les nouvelles technologies sur le blog Wemag). Sa commercialisation a été lancée par Sony en 1991.

La pile lithium

À ne pas confondre avec la batterie lithium-ion, il y a aussi la pile lithium. On peut en quelques sortes la considérer comme l’ancêtre de la batterie lithium-ion même si elle est aujourd’hui toujours utilisée par le grand public. Il s’agit des piles que l’on trouve dans le commerce et qui peuvent être soit à usages uniques soit rechargeables. Ces modèles de batteries restent encore très répandus.

A découvrir également : Les avantages de la signature électronique pour vos devis

La batterie lithium polymère

La batterie lithium polymère est une évolution de la batterie lithium-ion avec un électrolyte sous forme de gel. Elle permet ainsi un emballage souple ce qui permet de réduire le poids de la batterie de 20%. Elle fait partie des modèles de batteries les plus légers.

La batterie Nickel-Cadmnium

Les batteries Nickel-Cadmium que l’on appelle aussi NiCd sont composées de nickel et de cadmium. Puissantes et rechargeables, elles sont cependant issues de technologies anciennes. Leur durée de vie peut alors être réduite, ce qui les rend dépassées en matière d’autonomie. Ces batteries sont interdites dans l’Union Européenne car elles ont été remplacées par la batterie NiMH (Hydrure de Métal Nickel).

La batterie Nickel-Métal Hydrure

Comme évoqué précédemment, la batterie Nickel-Métal Hydrure est venue remplacer la batterie Nickel-Cadmium. Rechargeable et libre de métaux toxiques, elle est aussi plus légère, mais peut mettre plus de temps à se charger. On la recommande souvent comme une alternative à la technologie alcaline qui est encore largement répandue sous forme de piles à usage unique (plus d’informations sur le fonctionnement des piles alcalines ici).

La batterie Lithium au plomb

Enfin, on peut également citer la batterie au plomb que l’on appelle aussi batteries acides ou gel. Batterie la moins chère sur le marché, elle se compose d’un ensemble d’accumulateurs au plomb-acide disposés en série. Cela étant, sa technologie est déjà dépassée et ce type de batterie correspond de moins en moins aux appareils qui sont fabriqués de nos jours. Il est donc de plus en plus rare qu’elle trouve son utilité pour un usage domestique ou professionnel. Par ailleurs, il s’agit de solutions très néfastes pour l’environnement et la santé. En d’autres termes, ces batteries ne sont pratiquement plus utilisées et c’est largement préférable au vu des technologies plus sûres et performantes auxquelles il est possible d’accéder aujourd’hui.