La scarification : une tâche indispensable pour l’entretien de votre gazon

47

Lorsqu’on se décide à se créer un petit espace vert, dédié chez soi, il faut savoir qu’il y a des choses à prendre en considération telles que les différentes tâches d’entretien à effectuer par la suite. Dans le cas d’un jardin, il faut penser à la tonte de son gazon mais également à la scarification de celui-ci avec sans doute un robot-tondeuse.

scarificateur

Il faut tout de même savoir que la scarification est le fait de griffer la pelouse afin d’aérer le sol et de retirer toutes les couches qui se trouvent au niveau des racines et qui asphyxient le sol, elles sont appelées couches de feutrage et de mousse.

Quelle est l’importance de cette action dans la mission d’entretien de la pelouse ?

Cette technique, qu’est la scarification, est importante pour entretenir son gazon, car elle permet d’une part d’aérer le sol et d’autre part, de réduire les déchets de toutes les herbes coupées laissées sur place.

Grâce à la scarification, le sol peut, ainsi, absorber l’eau et d’autres éléments nutritifs plus facilement. De plus, elle protège le sol de l’apparition de couches de mousse et feutrage et tout cela rend la pelouse bien plus résistante.

Quand faut-il procéder à la scarification ? C’est lors de la saison la plus favorable au semis que la scarification est conseillée. C’est, donc, quand la pelouse doit être ressemée qu’il faut agir, c’est pendant l’automne. Toutefois, il est possible de la pratiquer au printemps également.

Comment et quand procéder à la scarification de votre gazon ?

 Pour pouvoir effectuer la scarification de votre jardin, il faut réunir certaines conditions. La première étant d’avoir un terrain humide, si besoin, vous pouvez procéder à l’arrosage. Ensuite, il est conseillé de faire passer le scarificateur de manière à ce que les passages soient croisés et ce, dans le but d’avoir un résultat complet sans prendre le risque qu’une partie du terrain soit oubliée.

 Il faut, toutefois, faire très attention à ce que l’action du scarificateur ne soit pas trop profonde, car dans ce cas, cela pourrait arracher les racines. Enfin, suite au passage de celui-ci, prenez le soin de ramasser les déchets laissés sur place.

 Vous avez donc le choix entre différents types de scarificateurs. Mais quels sont les critères à prendre en compte pour choisir le bon scarificateur ?

 Ce qui doit être impérativement pris en considération lors de l’achat d’un scarificateur, c’est la surface à traiter. En effet, pour un terrain dont la surface est inférieure à 50 m², choisissez un scarificateur à main. Alors que pour un terrain dont la surface varie entre 100 et 500 m², il est plutôt conseillé d’opter pour un scarificateur électrique. Et dans le cas où votre terrain serait supérieur à 500 m², votre choix devrait se porter sur un scarificateur thermique, puisque celui-ci permet une grande mobilité.