Sous-traiter sa téléprospection

846

Selon l'activité d'une entreprise, la téléprospection est une méthode idéale pour gagner de nouveaux clients. Pour des raisons d'organisation du service commercial ou pour une question de Ressources Humaines, certaines entreprises décident de sous-traiter leur téléprospection. Une rentabilité certaine pour les sociétés qui font ce choix.

Pourquoi sous traiter sa téléprospection ?

La gain de temps est la première raison qui pousse une entreprise à externaliser sa téléprospection. Un commercial sera toujours dérangé dans son travail de téléprospection, un email entrant, un client qui l'appelle, un collège qui vient lui demander une information font que le temps originellement dédié à une activité prévue de téléprospection sera toujours emputée de plusieurs longues minutes. Dès lors, l'employeur perd de l'argent. Par ailleurs, l'activité de l'entreprise, si elle est saisonnière, n'aura pas un besoin récurrent de téléprospection. Dès lors, sous traiter à certaines périodes de l'année paraît être une évidence. Enfin, on estime que 50% des entreprises ne forment pas leurs commerciaux à prospecter par téléphone. Ajoutons à cela que la prospection téléphonique est jugée infructueuse dans 51% des cas, ces deux chiffres éclairent sur la nécessité, pour les entreprises concernées, d'externaliser leur téléprospection.

A lire aussi : Fabrication de PLV : pourquoi choisir ladirect.com ?

Externaliser pour satisfaire sa force commerciale

Le travail de prospection téléphonique n'est pas des plus apprécié chez les commerciaux. Ainsi en externalisant cette partie complexe, les commerciaux ne conservent que la partie la plus intéressante de leur métier, à savoir transformer les prospects en clients. De la recherche de prospects à la prise de rendez-vous qualifiés, en passant par la qualification de la base de données, tout est  géré par une société extérieure. Les moyens humains et techniques, ainsi que le rythme sont ainsi adaptés et adaptables aux besoins de l’entreprise.

L'entreprise non seulement se positionne dans une stratégie redoutablement efficace mais aussi fidélise sa force commerciale, s'épargnant de fait ce turnover tant redouté par les services des Ressources Humaines.

A lire en complément : Qui conçoit des salles blanches et pour quelle utilité ?